2:03 - mercredi octobre 17, 2018

Massy-Palaiseau : Les passagers défendent un ado victime d’une agression

193 Vues Virginie A. 0 Commentaires
Passagers
La gare de Massy-Palaiseau / CC

Un jeune adolescent de 14 ans a été frappé et victime de vol de téléphone dans le RER B qui le ramenait chez lui à Bures-sur-Yvette. Les passagers se sont mobilisés et ont permis à la police d’interpeller l’agresseur à la gare de Massy-Palaiseau.

« Ce type d’agression dans les transports en commun ne peut plus arriver si tout le monde fait preuve de la même solidarité à l’avenir. Car on ne peut pas mettre un policier dans chaque rame. » explique au Parisien, le père du collégien attaqué dans le RER B, en Essonne, est plein de gratitude envers les passagers qui ont secouru son fils.

L’auteur présumé de l’attaque a jeté le téléphone portable par terre avant de tenter de s’enfuir, mais a il été plaqué au sol à temps afin d’éviter qu’il ne profite de l’ouverture des portes lors de l’arrivée à la station Massy-Palaiseau.

Seghir, étudiant algérien de 24 ans, explique que ce sont deux personnes d’origine africaine qui ont maintenu le voleur. « Après coup, ça nous a tous fait plaisir de voir cette solidarité interculturelle. C’était instantané, pas prémédité. Mais je pense que ce genre de moment permet de mettre un bon coup au racisme. » ajoute-t-il.

« Je vais essayer de faire en sorte de recevoir ceux qui ont aidé à cette arrestation et les mettre à l’honneur. Je suis allé voir la famille de la victime aussi. Car il y a un réel choc pour cet adolescent et son papa. Et je le comprends, j’ai moi aussi un enfant qui prend le train deux fois par jour. Mais c’est bien de voir que les gens n’acceptent plus ces agressions dans les transports et réagissent. Il faut maintenant aussi que la justice donne une peine exemplaire pour ce récidiviste. » annonce Jean-François Vigier, le maire (UDI) de Bures-sur-Yvette.

L’agresseur, récidiviste, devait être jugé le 14 septembre dernier avant qu’un report ait été demandé au 19 octobre.

Vos réactions