3:35 - vendredi décembre 14, 2018

Journée internationale des filles : Plusieurs célébrités rejoignent le mouvement !

105 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
filles
Les célébrités s'affichent en photo pour le Droits des filles dans le monde / Via CP

Aujourd’hui, jeudi 11 octobre, se tient la 7e Journée internationale des filles (ONU), dans le cadre de laquelle l’ONG Plan International mène une campagne mondiale de lutte contre les discriminations faites aux filles à travers le monde et pour promouvoir leur accès à l’éducation : Apprendre pour devenir libre.

Aujourd’hui, plus de 130 millions de filles  dans le monde sont encore privées d’école. Et pourtant, l’éducation reste l’un des leviers les plus puissants pour lutter contre la pauvreté, les mariages d’enfants, les violences et les inégalités.

Plusieurs célébrités rejoignent le mouvement !

De nouvelles personnalités se mobilisent sur les réseaux sociaux  en postant une photo d’elles, petites filles, avec le #FILLEAUJOURDHUI. C’est le cas de Audrey Lamy, Nolween Leroy, Marina Foïs, Shy’m, Louane, Aurélie Saada (Brigitte), Lorie, Elodie Gossuin, Estelle Lefébure, Marianne James, Chantal Thomas, Anggun, Axelle Lafont, Enora Malagré, Helena Noguerra….

En octobre 2017, Plan International avait initié un mouvement solidaire inédit pour les droits des filles : en invitant toutes les femmes à poster des photos d’elles, petites filles, sur les réseaux sociaux (et les hommes à liker et partager !). En quelques jours, plusieurs milliers de femmes, célèbres et anonymes, ont répondu à l’appel de l’ONG.
Cette année, encore plus de femmes sont invitées à se mobiliser pour les droits des filles en publiant une photo d’elles avec la message : « Tous et toutes mobilisé·e·s avec l’ONG @PlanFrance pour la Journée internationale des filles le 11 octobre : pour que chaque #FilleAujourdhui devienne une femme libre demain grâce à l’éducation. ».

Depuis sa création en 1937, L’ONG Plan International lutte pour les droits des enfants, et tout particulièrement ceux des filles, qu’il s’agisse d’éducation, de travail, de violences ou de traditions. Grâce à son travail de plaidoyer, l’ONG a obtenu en 2012 que l’ONU décrète cette journée du 11 octobre comme première journée internationale des filles. L’ONG Plan International intervient via des programmes mis en œuvre sur le terrain par ses équipes (500 programmes de développement dédiées aux filles auprès de 58 000 communautés dans 56 pays en développement) ainsi que par des actions de plaidoyer menées auprès des autorités locales et des organisations internationales compétentes.

Vos réactions