Close

Île-de-France : nombreuses violences pendant la nuit d’Halloween !

incidents

Des véhicules de police / Capture Youtube

15.000 membres des forces de l’ordre étaient mobilisés dans la nuit de mercredi à jeudi après la diffusion sur les réseaux sociaux de messages appelant à une purge des policiers, comme nous l’évoquions récemment. Plusieurs infractions ont été commises par des individus masqués dans la capitale et en banlieue.

Hier aux alentours de 18H40 au Raincy, en Seine-Saint-Denis, trois adolescents de 12 ans qui faisaient du porte à porte pour récolter des bonbons ont été agressés par six individus vêtus de noir et porteurs de masques de clowns. À Paris, un homme aurait été agressé par deux individus, dont un portait un masque de cochon dans le 6e arrondissement. Ils lui ont volé sa montre Rolex d’une valeur de 6 500 euros. Dans le 20e arrondissement, trois personnes avec des masques représentant la mort ont arraché le sac à main et la banane de deux passantes. Ils ont été interpellés et placés en garde à vue, explique Le Point.

Dans l’Essonne, tandis que les policiers étaient victimes d’un caillassage à Vigneux-sur-Seine, dans la commune voisine, à Montgeron, une épicerie a été attaquée par trois jeunes masqués. Une bouteille d’acide leur a notamment été jetée dessus. Aucun blessé n’est à déplorer, mais deux agents ont été légèrement intoxiqués par les émanations du produit toxique. Selon des sources policières, des interpellations ont eu lieu notamment à Massy (tentative de vol de véhicule), Etampes (tirs de mortiers d’artifice), à Saint-Michel-sur-Orge (dégradations, vols). Sur Twitter, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse a réclamé des sanctions exemplaires contre les auteurs de ces faits.

De nombreux incendies ont été enregistrés dans Paris et sa petit couronne. Au total, 70 feux poubelles et 30 véhicules incendiés pour la capitale ainsi que les départements des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne. Un bilan quasiment équivalent à celui de l’année dernière.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top