5:22 - vendredi décembre 14, 2018

11-Novembre : Une Femen se jette sur le convoi de Donald Trump !

114 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
Femen
Une femen perturbe le convoi du président Américain, Donald Trump / Capture TF1

Une militante Femen s’est jetée sur l’un des véhicules appartenant au convoi du président américain, Donald Trump, ce dimanche 11-novembre sur les Champs-Élysées.

Le président américain qui entamait la descente des Champs-Elysées, via un impressionnant convoi, en marge des commémorations du 11-Novembre, a été quelque peu perturbé par une militante Femen. La jeune femme, seins nus, est parvenue à déjouer le système de sécurité avant d’arriver tout près du cortège, obligeant un des véhicules à se déporter à proximité de la Cadillac de Donald Trump. Sur son torse, on pouvait-y lire « Hypocrisie » et « Faux pacificateurs ».

Contre la présence des « criminels »

Des militantes qui souhaitent agir contre les 70 dirigeants du monde qui ont été invités par Emmanuel Macron à venir célébrer ce centenaire de la signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale

Peu de temps après l’incident, Inna Shevchenko, la représentante des Femen qui déclare sur son compte twitter : « La présence de Trump, Poutine, Erdogan, Ben Salmane a transformé le 11 novembre en un triste spectacle qui n’est divertissant que pour les criminels qui y participent. Ils sont venus fêter la paix alors qu’ils prônent la guerre. » puis d’ajouter « En rassemblant des dizaines de chefs d’Etat et de gouvernements, E. Macron aurait pour but de fêter la paix et d’entamer une réflexion sur l’amélioration de la gouvernance mondiale. Ces initiatives pourraient être louables, si elles n’étaient pas menées par des dirigeants, qui, plutôt que de se pavaner, devraient être condamnés pour le rôle qu’ils jouent dans les conflits qui affectent notre monde. »

La militante a été immédiatement appréhendée par trois gendarmes avant d’être ramenée près des barrières de sécurité pour y être interpellée. Ce dimanche matin, quelques heures avant le début de la cérémonie du centenaire de la signature de l’armistice de la Première Guerre mondiale, d’autres Femens s’étaient affichées, seins nus devant l’Arc de Triomphe avant d’être interpellées par le service d’ordre.

Vos réactions