8:57 - lundi décembre 17, 2018

Les terriens du samedi : Yann Moix s’attaque à Kev Adams

145 Vues Deborah Valentin 0 Commentaires
Yann Moix
Les terriens du samedi : Yann Moix s'attaque à Kev Adams / Capture C8

Samedi 17 novembre,  Yann Moix s’est montré très virulent sur le plateau des terriens du samedi à propos de Kev Adams dans sa rubrique les Moix d’or. En effet le chroniqueur s’est vu construire tout un argumentaire à l’encontre de l’humoriste-comédien qu’il qualifie de ” trompe-l’humour”.

Kev Adams aux NMA 2018 : une faible prestation remise sur le tapis

Depuis le samedi 10 novembre, les débats et les réactions ne cessent de fuser concernant la prestation de l’humoriste Kev Adams lors de la diffusion des NRJ Music Awards qui n’a, certes, pas fait l’unanimité. Vivement critiqué pour son apparition à Cannes sur les réseaux sociaux de ce que les internautes qualifient de “bide” et “moment gênant”, Kev Adams a essuyé depuis sa performance un nombre important de critiques même s’il a pourtant reçu le soutien de Stromae à qui il rendait hommage ce soir-là.

Moix d’or : “Au mauvais endroit au mauvais moment”

C’est dans l’émission Les terriens du samedi que l’on a pu voir que le chroniqueur Yann Moix prenait part aux flots de critiques allant à l’encontre du jeune humoriste. Dans sa rubrique d’attribution des Moix d’or, le chroniqueur n’y a pas été de main morte concernant ses reproches envers l’humoriste. Partant de sa prestation pour venir généraliser son point de vue sur l’artiste même, c’est un véritable réquisitoire à l’encontre de Kev Adams que Yann Moix a proposé sur le plateau des terriens ce samedi.

Les terriens du samedi : Yann Moix dans l’exercice du procès

En effet, loin de se contenter d’argumenter sur la prestation de l’humoriste qui n’a pas fait rire, Yann Moix a plutôt déroulé tout un argumentaire contre l’artiste dans sa complétude. Et les propos délivrés par le chroniqueur ont été construit sur la comparaison des extrêmes pour que le gouffre et l’incohérence n’en soient que plus retentissants comme il le rapporte dans sa critique : “Il est à l’humour ce que Beethoven est aux tympans par exemple, il est à l’intelligence ce que 50 nuances de Grey est à la Critique de la raison dialectique. ”

Pour finir sa critique qui s’est transformée peu à peu en procès contre Kev Adams, Yann Moix tape fort et enchaîne : “Kev Adams, c’est aussi l’ami des enfants. Mais Casimir par exemple, il y avait quelqu’un dedans. Jeff Panacloc, il y a une main dedans. Alors que Kev Adams, non seulement, il n’y a personne à l’intérieur mais il n’y a rien”. Une argumentation qui aura pour une fois coupé la chique à Laurent Baffie qui n’a visiblement pas eu besoin d’accentuer les propos virulents de Yann Moix par une réplique de sniper.

La réaction mitigée des internautes sur les réseaux

Bien que certains internautes soient d’accord avec Yann Moix sur le fond pour dire que la prestation de Kev Adams n’avait pas été à la hauteur et que beaucoup le considèrent comme un artiste “moyen”; d’autres s’indignent de la hauteur, la virulence et de la condescendance du chroniqueur et remettent en question sa légitimité à “être juge de… “.

Vos réactions