3:44 - dimanche décembre 11, 7977
FLASH INFO :

« Gilets jaunes » : Hausse du Smic, baisse de la CSG, pas de retour arrière sur l'ISF, retour sur le discours d'Emmanuel Macron

Seine-Saint-Denis : un policier en garde à vue après avoir tiré avec son arme de service au domicile de son ex-femme !

90 Vues Virginie A. 0 Commentaires
Paris
Illustration d'un véhicule de police / Pixabay

Un policier, délégué syndical, est en garde à vue depuis lundi soir après des violences au domicile de son ex-compagne. Interpellé avec plus de deux grammes d’alcool, il venait de tirer un coup de feu dans un mur de l’appartement de Villemomble.

« C’est dramatique mais ça s’est passé dans un cadre privé et non dans celui de son mandat syndical », a réagi Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du syndicat Alliance. Selon les premiers éléments de l’enquête, une violente dispute aurait éclaté au domicile de son ex-compagne, relate 20 Minutes.

Selon une source proche du dossier, ses proches n’ont fait état d’aucune violence physique. Par ailleurs, précise cette source, le fonctionnaire a indiqué qu’il était seul au moment où le coup de feu est parti, et ce, accidentellement.

La garde à vue de ce policier a été levée après quelques heures

Il a été décidé le 18 novembre 2015, dans le contexte de l’état d’urgence, la mise en place temporaire d’un régime dérogatoire permettant d’autoriser les policiers actifs à porter leur arme individuelle en dehors de leur service afin de leur permettre de faire face, à tout moment, dans le respect du droit applicable, à des individus armés. L’intensification de la menace terroriste et l’assassinat en juin 2016, à leur domicile, de deux agents du ministère de l’intérieur, ont conduit le ministre de l’intérieur à décider de pérenniser cette possibilité du port de l’arme hors service, en dehors même donc de toute période d’état d’urgence, par arrêté du 25 juillet 2016 modifiant l’arrêté du 6 juin 2006 portant règlement général d’emploi de la police nationale.

Vos réactions