7:45 - lundi décembre 17, 2018

Suisse : pas attaché, il frôle la mort lors d’un vol tandem en deltaplane

128 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
deltaplane
Pas attaché, un américain survit à un vol en deltaplane / Capture Youtube Gursk3

Le photographe américain, Chris Gursky, n’est pas prêt d’oublier son premier vol tandem en deltaplane qui a failli lui coûter la vie, son mousqueton n’étant pas attaché.

La vidéo publiée ce 26 novembre et relayée sur la page Facebook par Chris Gursky fait froid dans le dos. Cet américain basé en Floride et passionné de photo, s’est essayé au deltaplane en tandem alors qu’il se trouvait en vacances à Interlaken en Suisse avec sa femme. Ce dernier qui pensait pouvoir en prendre plein les yeux, a vécu la pire expérience de sa vie. Et pour cause, Chris Gursky qui venait de s’élancer avec son pilote, a tout de suite remarqué que quelque chose n’allait pas.

Les pieds dans le vide pendant plus de deux minutes !

Son harnais n’était pas attaché au deltaplane comme en témoignent les premières minutes de la vidéo. Lorsque qu’il s’en rend compte, il est déjà trop tard, les deux hommes se trouvent au dessus de la montagne et Chris G. ne peut rien faire d’autre que de s’accrocher de toutes ses forces au pilote tandis que son autre main empoigne la barre transversale du planeur. Le calvaire va durer plus de deux minutes alors que les deux hommes se trouvent à près de 1200 mètres d’altitude.

Lorsque le pilote s’approche au plus vite de la zone d’atterrissage, Chris G. n’a plus du tout de force dans les bras et est à deux doigts de lâcher prise tandis que l’instructeur continue de le tenir comme il peut. Chris G. finira par heurter violemment le sol à cause de sa position, lui cassant le poignet. Celui-ci a été immédiatement pris en charge par le pilote avant d’être transporté à l’hôpital de la région.

Après avoir été opéré, Chris G. a pu quitter l’hôpital avec une attelle qu’il devra garder pendant six semaines. Ce photographe qui a partagé la vidéo de son accident, est encore sous le choc après ce qu’il a vécu « Mon premier vol en planeur s’est transformé en une expérience de mort imminente.  Pendant 2 min et 14 secondes, j’ai dû m’accrocher pour vivre » a-t-il confié en légende de sa vidéo, puis d’ajouter « L’atterrissage a été difficile, mais j’ai survécu pour vous raconter cette histoire. »

Vos réactions

Filed in