5:52 - lundi décembre 17, 2018

Le journaliste Hugo Clément blessé au visage et victime d’un vol pendant les violences à Paris

83 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
Hugo Clément
Le journaliste Hugo Clément agressé au visage à Paris / Capture Instagram alexandrarosenfeld

Le journaliste Hugo Clément qui était sur Paris pendant les débordements a été blessé au visage. Il raconte…

Ancien journaliste et reporter de terrain pour Quotidien, Hugo Clément qui officie maintenant pour le site Kombini a été salement amoché au cours des incidents survenus à Paris en marge de la manifestation des gilets jaunes.

C’est sa compagne Alexandra Rosenfeld, Miss France 2006, qui a publié un message sur son compte twitter à la demande de Hugo qui n’a actuellement pas accès à ses comptes. Un message dans lequel le journaliste raconte la chronologie des faits alors qu’il se trouvait à Paris au moment des incidents. Le jeune homme qui se trouvait avec sa compagne, circulait à scooter sur le Boulevard Malesherbes lorsque le couple a croisé la routes des manifestants.

Un violent projectile en plein visage

« Nous allions boire un verre. Sur notre route, j’ai aperçu des manifestants en train de monter une barricade » explique le journaliste qui décide de s’arrêter pour faire quelques images des incidents avec son téléphone portable. Casque de moto sur la tête, Hugo descend de son véhicule avant de commencer à filmer. Sauf qu’au bout de quelques secondes, ce dernier qui n’était pas identifié comme étant un journaliste, se reçois un violent projectile en plein visage. Hugo précise qu’à ce moment il était tourné vers le cordon de policier et faisait dos aux manifestants. « La visière du casque a explosé et je suis tombé. »

Son téléphone portable volé

Alors qu’il se trouvait au sol, le journaliste blessé au visage explique qu’une personne a profité du moment pour lui voler son téléphone portable avant de disparaître dans la foule. Plusieurs manifestants sont toutefois venus en aide au jeune homme et l’on extirpé de la zone de guérilla pour le mettre en sécurité  et lui prodiguer les premiers soins comme il l’explique dans son message. Hugo est parvenu a retrouver sa compagne avant que le couple ne prenne ensuite un taxi en direction de l’hôpital Bichat pour se faire soigner.

Le journaliste a été touché à l’arcade et a eu 7 points de sutures à la suite de cet incident.

La police responsable de ses blessures ?

Dans sa déclaration , Hugo est formel : « Le projectile provenait du cordon des forces de l’ordre » explique le journaliste qui ajoute « Les manifestants étaient dans mon dos et les policiers ont chargé juste après. » précise ce dernier qui ignore si le projectile en question était une balle de flashball ou une grenade lacrymogène. Hugo Clément ne remet toutefois pas en cause « l’ensemble des policiers qui ont travaillé dans des conditions très difficiles et stressantes » ce dernier regrettant toutefois ce « tir tendu, qui va à l’encontre des règles de sécurité élémentaire » comme il l’explique dans son message.

Hugo Clément a toutefois salué le groupe de gilet jaune qui est venu en aide à ce dernier et remercie toutes celles et ceux qui lui ont lancé des messages de soutien.

View this post on Instagram

Message de @hugoclementk 😘

A post shared by Alexandra Rosenfeld (@alexandrarosenfeld) on

 

Vos réactions