5:56 - lundi décembre 17, 2018

Manifestation des lycéens et des étudiants à Toulouse : plusieurs gardes à vue et policiers blessés !

83 Vues Virginie A. 0 Commentaires
Toulouse
Un lycée en feu à Blagnac / Capture Twitter

À Toulouse, la manifestation lancée par l’union des étudiants de Toulouse a dégénéré en affrontements avec la police.

Pour le deuxième jour consécutif, les lycéens poursuivent leur mobilisation à Toulouse. Ils protestent contre les réformes en cours et à venir dans l’Education et parfois se mobilisent en soutien avec les Gilets jaunes. . Près de 700 lycéens se sont rassemblés aux environs de 11h, place du Capitole, avant de rejoindre le Boulevard de Strasbourg, la place St Georges et enfin le lycée Berthelot vers Saint-Michel. Aux cris de « Macron démission », il protestent surtout contre la réforme du bac, le dispositif d’entrée à l’université Parcoursup et les suppressions de postes d’enseignants, comme l’indique France bleu.

Selon un premier bilan de la préfecture et du rectorat, 2.500 jeunes étaient mobilisés à Toulouse et en Haute-Garonne. Un jeune manifestant « a été sérieusement blessé au visage par un retour de flammes ». Dans l’agglomération de Toulouse, le vaste hall d’entrée d’un lycée de Blagnac a été entièrement ravagé par un incendie volontaire. Selon des lycéens, l’incendie est parti d’un feu de poubelles volontaire. Au lycée des Arènes, comme devant d’autres établissements, les forces de l’ordre sont intervenues et ont fait usage de grenades lacrymogènes, a constaté une journaliste de l’AFP. D’autres feux ont aussi été allumés devant certains établissements, parmi lesquels Déodat-de-Séverac où des échauffourées ont lieu avec les forces de l’ordre, Raymond-Naves où au moins une voiture a été détruite, et Roland-Garros.

Des barrages filtrants d’élèves ont aussi été mis en place devant certains établissements. Au total, dans le département de la Haute-Garonne, 24 établissements dont une dizaine à Toulouse, étaient touchés par des blocages à l’occasion de cette seconde journée de protestation des lycéens contre les réformes dans l’Education nationale, ont indiqué dans leur communiqué le préfet du département et la rectrice.

Dans un communiqué, la préfecture de la Haute-Garonne dresse le bilan de cette manifestation de lycéens en centre-ville de Toulouse. Selon les services de l’État, « on comptait 500 participants à la manifestation de 14h00 sur la commune de Toulouse ».

La préfecture fait part de « quatre incidents particuliers » relevés :

  • 4 policiers ont été blessés par des jets de projectiles
  • 1 jeune manifestant de 17 ans a été sérieusement blessé au visage par un retour de flammes.
  • 1 adulte incommodé par les gaz lacrymogènes a été transporté vers un centre hospitalier.
  • 20 interpellations ont eu lieu suite à des violences envers les forces de l’ordre, des jets de projectiles, des incendies de poubelles et de mobiliers urbains.

Vos réactions

Filed in