6:51 - lundi décembre 17, 2018

Gilets jaunes: Eric Drouet, l’une des figures du mouvement, en appelle à « prendre l’Élysée » samedi

76 Vues Deborah Valentin 1 respond

Invité hier soir sur le plateau de BFM-TV, Eric Drouet, l’une des figures majeures du mouvement des gilets jaunes, n’a pas caché son intention d’investir l’Élysée samedi.

C‘est en effet lors de la grande émission spéciale de BFM-TV que les téléspectateurs ont pu voir sur le plateau plusieurs gilets jaunes dont Eric Drouet ainsi que les ministres Marlène Schiappa et François de Rugy pour un grand débat.

Gilets Jaunes : l’aboutissement de l’acte 4 : tous à l’Élysée

Présent sur le plateau, Eric Drouet, a délivré tout de go son objectif d’investir l’Élysée lors de la grande manifestation qui se prépare ce samedi 8 décembre. Un samedi qui devrait constituer selon l’intéressé un aboutissement final : samedi c’est l’Élysée.

« Ça ressemble à quoi ? À un putsch ce que vous voulez faire ? », a demandé le journaliste Bruce Toussaint.
« Non mais tous les gens veulent aller là-haut [a alors répondu Eric Drouet] C’est le symbole de ce gouvernement. »
« Vous arrivez devant l’Élysée, et vous faites quoi ?”, relance le journaliste. »
« On rentre dedans », répond sans détours le gilet jaune.

Gilets jaunes : l’inévitable samedi noir ?

Même si à ce jour le gouvernement a transformé la suspension des taxes sur le carburant en annulation, rien n’est moins à craindre pour ce rassemblement ce samedi. En effet si la tentative d’apaisement avec l’annonce du gel mardi 4 avait échauffé les esprits et conforté une majorité des gilets jaunes dans leur persévérance, le dialogue après l’annonce de l’annulation ne semble pas pour autant rétabli et quelque peu rompu entre gouvernement et cellules divisées du mouvement.

Rien de bon augure pour ce samedi qui apparait dans les esprits comme un « bouquet final » et montera ainsi encore d’un cran ; de telle sorte que le gouvernement en appelle au calme, répande ainsi des appels à la non violence et invite les gens à ne pas se rassembler ce samedi pour ne pas se retrouver « piégés par ceux qui s’organisent déjà pour semer le désordre et le chaos ».

Vos réactions