Close

« J’ai fait une énorme erreur », Franck Dubosc présente ses excuses aux gilets jaunes

Franck Dubosc

Franck Dubosc est venu présenter ses excuses / Capture C8

Ce lundi 11 décembre, Cyril Hanouna a reçu l’humoriste Franck Dubosc sur le plateau de TPMP pour que ce dernier puisse s’exprimer à la suite de nombreux messages d’insultes dont ce dernier a été victime après avoir soutenu les gilets jaunes puis les avoir renié.

L‘humoriste avait décidé le 27 novembre dernier, d’apporter son soutien au mouvement des gilets jaunes. Franck qui avait publié un message vidéo sur sa page Facebook expliquait « Moi je fais parti des privilégiés. J’ai cette énorme chance c’est vrai mais je sais d’où je viens; je sais ce que vous vivez, je l’ai compris, je le comprends (…) » avant de préciser faire quelque chose pour aider le mouvement.

Si le comédien pensait toucher les gilets jaunes à travers son message de soutien, c’est tout l’inverse qui s’est produit. L’acteur a en effet reçu des messages d’insultes sur les réseaux sociaux. Insulté par exemple de « faux-cul », « bouffon » ou de « con », l’humoriste qui se trouvait à une séance de dédicace à la sortie de son spectacle en Suisse, n’a pas été tendre avec les gilets jaunes comme on peut l’entendre dans une vidéo diffusée sur internet. Lorsqu’un fan lui a demandé si il accepterait d’être le parrain d’une émission consacrée aux gilets jaunes, Franck Dubosc a répondu « Sûrement pas, les gilets jaunes c’est du passé. » avant que celui-ci n’ajoute « vous êtes trop haineux, trop hargneux. » Bien entendu, à la suite de ces propos, l’humoriste est devenu la risé sur les réseaux sociaux, certains internautes allant même jusqu’à demandé le boycott de ses spectacles.

Franck les larmes aux yeux, présente ses excuses

Face à la polémique, Franck Dubosc a tenu à réagir ce lundi soir sur le plateau de Cyril Hanouna dans TPMP. L’acteur qui a dans un premier temps martelé « Je sais d’où je viens » et « être privilégié  » avant de présenter ses excuses. « J’ai fait une erreur, j’ai fait une énorme erreur, c’est l’erreur d’un homme qui a eu peur. » a expliqué ce dernier, les larmes aux yeux. Puis pour monter qu’il soutien toujours le mouvement, Franck a enfilé un gilet jaune en direct avant d’être applaudi.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top