2:46 - mardi janvier 22, 2019

Elle découvre une souris morte dans le calendrier de l’Avent de sa fille

86 Vues Jérémy R. 0 Commentaires
souris
Illustration d'une souris / Pixabay

Cette maman s’attendait à tout sauf à trouver une souris morte derrière la fenêtre du calendrier de l’Avent de sa fille.

L‘histoire peu banale et loin de faire sourire, s’est produite le 14 décembre dernier dans une maison de Causses-et-Veyran dans l’Hérault. Une mère de famille a découvert le cadavre d’une souris dans le calendrier de l’Avent de sa fille comme le rapporte France Bleu.

La souris piégée dans la boîte en carton

L’animal en état de décomposition se trouvait derrière la fenêtre 14 du calendrier de la marque Milka, acheté quelques jours auparavant dans un Intermarché de Béziers. La maman qui avait acheté ce calendrier pour sa petite fille Mya, âgée de 2 ans, s’attendait à tomber sur un carré de chocolat et non un rongeur.

La femme qui a précisé à France Bleu, que deux jours auparavant, elle était tombée sur un chocolat en partie rongé à l’intérieur du calendrier. « Je l’ai même montré à mon conjoint en me disant que c’était bizarre. Je me suis dit que peut-être que lors de la fabrication ils l’ont cassé ou il est tombé. Du coup je l’ai jeté sans me poser plus de questions. » Si la maman a eu le bon réflexe, celle-ci reste très inquiète, quand elle sait que sa fille a déjà mangé les treize chocolats des jours précédents.

Cette dernière prend alors contact avec un pédiatre ainsi que le centre antipoison par précaution. « L’urine de souris ça peut être dangereux. On nous a dit de surveiller la petite dans les prochains jours. » explique-t-elle. A la suite de cet incident,  Priscilla, la mère de Mya, a porté une réclamation auprès de la société Milka.

Toujours selon la maman qui s’est confiée à la station de radio locale, la découverte de cette souris dans le calendrier de l’Avent serait dû à un problème survenu au cours de la fabrication du produit. « Je pense qu’elle a du commencer à grignoter le chocolat dans l’usine et qu’elle s’est faite piégée au moment de l’assemblage du calendrier. Elle était coincée entre le carton et le plastique, elle est sûrement morte étouffée. »

Priscilla a contacté le service client de Milka qui a demandé à la mère de famille d’envoyer des preuves, notamment des photos. Priscilla a pris soin de préserver le calendrier avec le rongeur toujours en place « Dans un sac poubelle, au congélateur ! ».

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Filed in