Close

« De l’amour » : la mobilisation de 70 personnalités contre l’homophobie

L’association Urgence Homophobie vient aujourd’hui de lancer sa campagne contre les violences homophobes avec la sortie d’un clip réunissant 70 artistes et personnalités.

« De l’amour » : une lutte contre les phobies LGBT

La campagne contre l’homophobie vient donc d’être lancée aujourd’hui avec la sortie d’un clip où se rassemblent bénévolement de nombreuses personnalités qui chantent « De l’amour », une chanson composée par Patxi Garat.

Le mouvement de soutien visant à lutter contre toutes formes de violences et phobies LGBT avait en effet pris place dès mardi 17 décembre par le biais des réseaux sociaux notamment sur Twitter et Instagram où circulent déjà de nombreux témoignages d’agressions homophobes avec le hashtag #LeurHistoireMonHistoire.

View this post on Instagram

#LeurHistoiremonHistoire

A post shared by Christophe Willem (@christophewillem) on

« De l’amour » : le clip lancé par Urgence Homophobie

Le clip « De l’amour » qui participe à cette opération de sensibilisation a uni près de 70 personnalités dont Vincent Dedienne, Muriel Robin, Christiane Taubira, Laura Smet, Amir, Emmanuel Moire, Camille Cottin, Amel Bent, Laurent Ruquier, Daphné Burki, Alex Lutz… pour chanter en c(h)oeur « De l’amour à chaque instant/ chaque jour /sans limites et sans retours /celui qu’on peut vivre au grand jour […] je n’ai plus peur d’être qui je suis ».

Un message fort qui a pour but de sensibiliser le public face aux violences quotidiennes que la communauté LGBT est amenée à subir, d’autant que les agressions homophobes sont alarmantes comme peuvent le rapporter les bilans annuels des associations à l’image de SOS Homophobie.

 

Le clip produit réalisé par Benoit Pétré retrace l’histoire d’Azamat, premier réfugié accueilli par Urgence Homophobie en France, comme le rapporte Franceinfo. Dans une juxtaposition de scènes d’amour et de violence, le clip s’est voulu représentatif du quotidien de la communauté LGBT et vise à “éveiller les consciences”. Tous les bénéfices du clip et du single seront reversés à l’association Urgence Homophobie.

 

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top