8:09 - lundi mai 27, 2019

SCPI : une forme d’investissement toujours impressionnante !

184 Viewed La Rédaction 0 respond

Les sociétés civiles de placement immobilier plus connues sous le nom de SCPI, sont les premières sociétés de placement collectif en immobilier.

Guide pour investir dans les SCPI

Tout d’abord, une petite définition s’impose ! Les SCPI (Société Civile de Placement en Immobilier). Aussi connue sous le terme « pierre papier », ce sont des sociétés spécialisées dans les investissements dans le secteur de l’immobilier. De l’acquisition jusqu’à la location des biens immobiliers, en passant par l’entretien et la valorisation de ces derniers, elles sont actives dans les diverses opportunités offertes par l’immobilier.

Pourquoi est-ce une bonne idée d’investir dans une SPCI ?

C’est un investissement qui implique d’acquérir, gérer et valoriser un patrimoine immobilier et en contrepartie de cet investissement, l’investisseur reçoit des dividendes issues des loyers des ventes effectués par le gestionnaire. Il s’agit là d’un placement d’épargne complètement sécurisé avec un minimum de risques.

Les avantages des SCPI

Les SCPI donnent une chance aux investisseurs de faire des placements dans l’immobilier autrement, en recevant un revenu trimestriel à la hauteur de 5 %. Un investissement pareil permet aux investisseurs d’éviter plusieurs risques. Maintenant que vous en savez un peu plus à propos des sociétés civiles de placement en immobilier, la question qui se pose, c’est pourquoi y investir ?

Certes, les avantages de l’investissement dans les sociétés civiles de placement immobilier sont très nombreux, mais on va en citer les plus évidents :

  • L’accessibilité : vous pouvez y investir avec peu d’argent ;
  • La sécurité : le risque pour votre investissement reste très faible ;
  • La rentabilité : est garantie sans se soucier des charges ni de la gestion des biens.
  • Diversification du patrimoine : l’investisseur peut facilement diversifier et valoriser son patrimoine.
  • Des risques partagés : tout investissement peut faire l’objet d’un risque, sauf que dans les SCPI, le risque est partagé entre les parties prenantes.
  • Un réseautage inédit : investir dans une SCPI offre aux investisseurs l’opportunité de développer un réseau pertinent.

Les sociétés civiles de placement immobilier représentent une opportunité intéressante pour les investisseurs et les épargnants qui souhaitent faire évoluer et diversifier leur patrimoine et augmenter leur revenu. Néanmoins, ceci n’empêche pas que l’investissement dans les SCPI implique quelques inconvénients.

Quelques inconvénients !

Certes, la rentabilité est assurée, mais elle reste relativement faible. Ceci est expliqué par la nature de relations entre les investisseurs et éventuellement leur nombre. Les frais d’entrée et les frais de sortie peuvent aller jusqu’au 10 % et la prise de décision est collective. Un investisseur ne peut, en aucun cas, prendre une décision et l’exécuter individuellement sans l’agrément des autres investisseurs.

En outre, l’un des inconvénients majeurs des SCPI est le changement de la valeur du capital investi, et ceci reste relatif à la nature de la société civile de placement en immobilier en question. L’investissement dans les sociétés civiles de placement immobilier reste est moyen moins adapté pour les investisseurs qui sont toujours en phase de création et développement de leur patrimoine.

Comment investir dans une SCPI ?

Les modalités de souscription aux parts de SCPI sont diverses et dépendent de la forme juridique de la société dans laquelle le souscripteur souhaite investir. Par conséquent, comme nous l’avons dit précédemment, dans le cas d’une société civile à capital fixe, une fois que le capital fixe légal est atteint, il ne peut y avoir de nouvelles souscriptions que si l’investisseur ait recours au marché secondaire.

La valeur nominale des parts de SCPI sur le marché secondaire ou marché de revente est conditionnée par l’offre et la demande. De plus, marché secondaire est réservé uniquement à l’achat ou à la vente des parts déjà émises.

Pour quelle forme de SCPI opter ?

L’acquisition de parts d’une société civile de placement immobilier est fondée sur les objectifs de l’investisseur en matière d’actifs. Ainsi, différentes modalités d’acquisition sont possibles :

  1. Acquisition de la pleine propriété : en optant pour des parts de SCPI en pleine propriété, le souscripteur est tenu de payer la totalité du montant de la part et perçoit donc un revenu en fonction du nombre de parts en sa possession.
  2. Acquisition via une assurance-vie : il est possible de se procurer des parts par le biais d’un contrat d’assurance-vie. Il s’agit d’une alternative au fonds en euro dont la rentabilité est en perte de vitesse.
  3. Acquisition en démembrement : les investisseurs ont la possibilité d’acquérir des parts en démembrement, une pratique juridique qui consiste à dissocier la pleine propriété d’un bien en deux, à savoir ; la nue-propriété et l’usufruit.

Les sociétés civiles de placement immobilier qui exploitent et gèrent divers biens immobiliers bénéficient de certains allégements fiscaux, mais doivent en contrepartie reverser une partie de leurs revenus aux investisseurs. Les sociétés civiles de placement en immobilier sont dans une situation idéale pour obtenir des résultats d’exploitation solides. Actuellement, leur rendement moyen est de l’ordre de 4,4 %.

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)