Close

Des produits invendus neufs, jetés à la poubelle par Amazon : Brune Poirson « choquée » par ces pratiques !

Amazon

Des produits invendus neufs, jetés chez Amazon / Capture M6

Ce dimanche soir, l’émission Capital de M6, s’intéressait au gaspillage industriel. C’est le cas du géant du commerce en ligne, Amazon, qui détruit des produits neufs, ces derniers étant invendus.

Ce sont des images qui ont choqué les téléspectateurs et certains politiques, ce dimanche soir au cours de l’émission de Capital, diffusée sur M6. Dans ce nouveau numéro, les journalistes s’intéressaient au gaspillage industriel.

Pendant le reportage, l’un des journalistes de la chaîne, a montré comment il est parvenu à se faire embaucher par l’enseigne Amazon, en tant que manutentionnaire, dans l’un des entrepôts du groupe, basé à Saran (Loiret).

En caméra cachée, le journaliste a filmé une zone de l’entrepôt, dédiée uniquement à la destruction des produits neufs invendus. Parmi ces derniers, on peut-y voir une machine à popcorns, ou encore des couches, des téléviseurs, des machines à café ou même des jouets Légo. Sous les yeux du journalistes, ces derniers sont directement jetés dans d’énormes conteneurs.

Une pratique légale mais révoltante pour les consommateurs

Le journaliste a par ailleurs dévoilé les clauses qui étaient contenues dans les contrats entre Amazon et les vendeurs dont elle héberge leurs produits dans ses entrepôts. Les accords prévoient qu’en cas d’invendus, il y a deux options : soit les produits sont renvoyés ou soit ils sont détruits même neufs.

Une pratique qui reste légale même si celle-ci a de quoi révolter les consommateurs.

Brune Poirson, « choquée » veut mettre fin à ses pratiques

Invitée sur le plateau de Capital après le sujet, la secrétaire d’État française à la Transition écologique, Brune Poirson, s’est dite « choquée » par les pratiques d’Amazon qui jetterait des millions de produits neufs invendus.

« Dans les mois à venir, il y a une loi qui va passer au parlement qui va interdire ce type de pratique » explique la secrétaire d’État française à la Transition écologique, faisant référence au gaspillage. « Des entreprises comme par exemple Amazon, ne pourront plus jeter des produits qui sont encore consommables. » explique Brune Poirson qui ajoute « Ils ne pourront pas non plus rendre impropre à la consommation, des produits qui pourraient être encore utilisés. »

Ces entreprises devront donc trouver des solutions pour pallier à ce gaspillage massive comme par exemple faire des dons à des associations. La secrétaire précise que des « sanctions financières qui pourront aller jusqu’à des sanctions pénales et des peines de prison » si ces enseignes ne respectent pas la loi.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top