Close

Phoenix : Une femme attaquée par un jaguar après avoir franchi les barrières pour prendre un selfie avec l’animal

Jaguar

Illustration d'un Jaguar / CC0 1.0

Son selfie a failli lui coûter la vie ! Une femme d’une trentaine d’année a été grièvement blessée au bras par un jaguar ce weekend, au zoo de Phoenix, dans l’Arizona.

Le drame s’est produit ce samedi en fin d’après-midi au Wildlife World Zoo, situé près de Phoenix, dans l’Arizona. Souhaitant se prendre en selfie avec un jaguar, une jeune femme a franchi les barrières de sécurité pour prendre la pose avec l’animal. Ce dernier est parvenu à passer sa patte à travers les barreaux avant de planter ses griffes dans le bras de la victime. Selon plusieurs témoins qui se sont exprimés auprès des médias locaux, le jaguar a empoigné sa victime pendant plusieurs secondes. L’un d’eux a alors jeté une bouteille d’eau en direction du félin qui a fini par lâcher sa victime.

Plusieurs points de suture au bras

La jeune femme a été rapidement prise en charge par les équipes de secours du Zoo. Grièvement blessée au bras gauche, la victime a eu plusieurs points de suture. La jeune femme dont l’identité n’a pas été révélée, est revenue le lendemain au zoo pour présenter ses excuses à la suite de son comportement. Cette dernière qui aurait dû rester derrière les barrières de sécurité, même pour faire une photo.

De son côté, le zoo s’est également exprimé à la suite de cet incident. « Nous pouvons vous promettre que rien ne va arriver à notre Jaguar » ont déclaré les équipes du parc, à la suite des nombreuses réactions de la part des internautes dont certains pensaient que l’animal pouvait être tué. « C’est un animal sauvage et il y avait des barrières adéquates en place pour garder nos clients en sécurité. Ce n’est pas la faute des animaux sauvages lorsque les barrières sont franchies. » conclut le parc qui souhaite un bon rétablissement à la victime et à sa famille.

Attention : Vidéo pouvant heurter la sensibilité des plus jeunes

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top