Close

« #JusticePourAnge » : Le décès d’un jeune homme après un contrôle de police, sujet à de nombreuses interrogations

Ange

Ange / Capture Facebook

Depuis dimanche, un hashtag #JusticePourAnge a été massivement relayé sur Twitter. Ce dernier intervient après la mort de Ange Dibenesha Marifa, un jeune homme de 31 ans, décédé à l’hôpital à la suite d’un contrôle police.

Que sait-il passé dans la nuit de mercredi à jeudi, sur le périphérique parisien ? C’est ce que cherche à savoir la mère de Ange Dibenesha Marifa, qui, à la suite d’un contrôle de police, a été transporté en urgence à l’hôpital de la Pitié Salpêtrière où il est malheureusement décédé samedi soir.

Pourquoi la maman de Ange n’a-t-elle pas été informée de son transport à l’hôpital ?

Quelques instants avant le décès du jeune homme, la maman d’Ange s’était exprimée sur twitter, depuis l’hôpital. Dans un message vidéo, la mère de la victime avait déclaré : « Mes amis, aidez moi à comprendre. J’ai mon fils à l’hôpital de la Salpêtrière à Paris. Mon fils a été emmené depuis mercredi et c’est le vendredi matin que nous avons été informés, ni son épouse, ni la famille, personne n’a été au courant  » raconte la maman les larmes aux yeux avant d’ajouter « La police ne dit pas la vérité, les pompiers ne disent pas la vérité et maintenant il est en arrêt cardiaque » la maman précisant que « les médecins veulent débrancher alors que nous voulons connaître ce qu’il sait passé avec mon fils. Ils l’ont gardé pendant deux jours sans nous informer (…) »

Selon le 20 Minutes, mercredi soir, Ange circulait sur le périphérique parisien, sous l’emprise de l’alcool et sans permis. Ce dernier s’est alors fait contrôler au niveau de la porte d’Italie (Paris 13ème). Alors que les policiers s’apprêtaient à le transporter, le jeune homme aurait alors avalé « une substance non identifiée ». le quotidien précise que la substance pourrait être une boulette de cocaïne.

Quelques instants après, Ange aurait été pris de convulsion avant d’être pris en charge par les pompiers qui ont pratiqué sur le jeune, un massage cardiaque. La victime a ensuite été transportée d’urgence à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière contrairement aux nombreuses rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux, expliquant que Ange avec été placé en garde à vue. Une autopsie devrait être pratiquée sur la victime.

« #JusticePourAnge »

Toujours selon le 20 Minutes, les policiers ont eu du mal à identifier le jeune homme, ce qui expliquerait que les proches n’aient pas pu être prévenus plus tôt. Une enquête enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris et confiée à la Brigade des stupéfiants afin de faire toute la lumière sur cette affaire qui a été très commentée sur les réseaux sociaux. Une histoire qui a également fait réagir de nombreuses personnalités de la classe politique mais également des célébrités qui demandent de connaître la vérité. Un hashtag « #JusticePourAnge » qui a très rapidement été relayé depuis ce dimanche après-midi sur twitter.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

One Comment
scroll to top