Close

Notre-Dame de Paris : les travaux de reconstruction prendront des années !

Notre-Dame

Les terribles images de Notre-Dame de Paris en proie aux flammes ce lundi / Capture Youtube BFMTV

Au lendemain du terrible incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, l’enquête se poursuit pour tenter d’identifier l’origine du sinistre.

L‘incendie qui a débuté aux environs de 18h50 ce lundi a ravagé une partie de l’emblématique monument parisien sous les yeux écœurés des milliers de français. La quasi-totalité de la toiture de la nef, du chœur et du transept, ainsi que la flèche de la cathédrale ont été détruits en l’espace de quelques heures.

Plus de 400 pompiers ont été mobilisés

Au moins 470 pompiers ont été mobilisés sur place et ont combattu les flammes durant toute la nuit, sauvant ainsi la partie majeur de l’édifice dont les deux beffrois. Si l’incendie a été entièrement maîtrisé à l’aube, une centaine de pompiers resteront sur place pendant plusieurs jours afin de sécuriser le site.

Une enquête a été ouverte pour « destruction involontaire par incendie » à la suite de ce drame. La piste accidentelle est privilégiée et la piste criminelle est toutefois écartée. Plusieurs sociétés en charge de la rénovation, sont actuellement auditionnées par les enquêteurs.

Quels sont les dégâts ?

La flèche du bâtiment n’a pas pu résister face à l’ampleur du sinistre, ainsi que les deux tiers de la toiture, partis en fumée. Les pompiers sont toutefois parvenus à sauver la structure du bâtiment. Pendant l’incendie, plusieurs éléments du « trésor » ont été sauvés comme la Couronne d’Épines de 1862, des reliques, des calices ou encore la tunique de Saint-Louis.

Quelques fragments et ossements de Ste-Geneviève et Saint-Denis qui se trouvaient sous la toiture n’ont pas pu être sauvés.

Selon un tout dernier bilan, l’incendie a fait des blessés parmi les nombreux secours déployés sur place, à savoir deux policiers ainsi qu’un pompier qui ont été légèrement blessés.

Les travaux de reconstruction prendront du temps

Face à l’importance des dégâts de la cathédrale, la reconstruction de Notre-Dame prendra des années, voire des décennies. Dès ce lundi soir, un appel aux dons lancé par la Fondation du patrimoine a reçu de nombreuses aides. Dernière en date, celle de la famille Pinault qui a donné près de 100 millions d’euros. Le groupe LVMH ainsi que la famille Arnault ont annoncé qu’ils donneraient 200 millions de dons pour la reconstruction du monument.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top