Close

Tarn-et-Garonne : deux enfants d’une école primaire grièvement blessés par la chute d’un arbre

arbre

Un arbre chute sur des enfants dans une école primaire de Tarn-et-Garonne / Capture Cnews

Deux enfants de l’école primaire Jules-Ferry de Bessens (Tarn-et-Garonne), ont été grièvement blessés ce jeudi après-midi par la chute d’un arbre, dans la cour de l’établissement scolaire.

Dramatique accident dans une école primaire située à Bessens, un village de Tarn-et-Garonne qui se trouve à proximité de Montauban. Deux enfants âgés de 7 et 8 ans ont été grièvement blessés par la chute d’un arbre de douze mètres pendant la récréation aux environs de 15h30, comme le rapporte La Dépêche du Midi. Un troisième enfant a été légèrement blessé mais est parvenu à se dégager du tronc du marronnier, un arbre centenaire.

Bloqués pendant près de deux heures sous un arbre de près de 5 tonnes

Selon le Figaro, les deux petites victimes sont restées pendant près de deux heures sous cet arbre dont le poids serait estimé entre 4 et 5 tonnes. Les secours auront mis près d’une heure pour désincarcérer les deux enfants. Ces derniers qui ont ensuite été transportés en urgence absolue vers l’hôpital Purpan de Toulouse, l’un par les airs, l’autre par la route.

Les deux enfants présentaient des traumatismes à l’abdomen. L’un d’entre eux plus sérieusement touché, a dû être amputé d’une jambe dans la nuit, selon nos confrères de la Depêche du Midi.

Une enquête a été ouverte à la suite de ce dramatique accident. Selon les premiers éléments de l’enquête, la chute du marronnier serait due à des faiblesses des racines de l’arbre centenaire. Des rafales de vents étaient également présentes ce jeudi dans le département comme l’a rapporté le procureur de Montauban, Laurent Czernik. « Une étude de cette partie racinaire montre que la base de l’arbre ne s’est pas développée normalement au moment où il a été planté », a-t-il ajouté, expliquant que les racines « ne se sont pas suffisamment développées latéralement, mais sont restées collées à l’arbre dans un effet de tourbillon » a affirmé le procureur au cours d’un point presse.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top