5:14 - lundi juillet 22, 2019

Paris : Antonio, victime d’une violente agression homophobe et laissé pour mort le jour de la Gay Pride

203 Viewed Jérémy R. 0 respond
Paris
Illustration d'un véhicule de police / Pixabay

Nouvelle agression homophobe à Paris. Un jeune homme de 26 ans a été violemment agressé quelques heures après la Gay Pride. Antonio a ensuite été laissé pour mort par ses agresseurs qui ont pris la fuite.

Il était venu célébrer la Marche des Fiertés à Paris et a terminé la soirée sur un lit d’hôpital. Antonio, âgé de 26 ans a été agressé dans la nuit de samedi à dimanche, Place de la République par plusieurs individus.

Les faits se sont produits il y a près d’une semaine mais l’histoire n’est révélée que ce vendredi 5 juillet par Guillaume Mélanie, le Co-président Urgence Homophobie.

Frappé avec une extrême violence

Le samedi 29 juin dernier, s’est déroulée la Marche des Fiertés à Paris. Antonio, âgé de 26 ans, était venu manifester pour célébrer son homosexualité et surtout militer contre l’homophobie. Mais dans la nuit de samedi à dimanche, aux environs de 2h30, le jeune homme a été passé à tabac par plusieurs personnes au niveau de la Place de la République.

Guillaume Mélanie précise qu’Antonio a été laissé pour mort par ses agresseurs avant d’être retrouvé inconscient par les secours. Hospitalisé d’urgence, le jeune homme souffrirait de lésions crâniennes importantes.

Plusieurs personnes agressées au même endroit cette nuit la

Le Co-président d’Urgence Homophobie ajoute que cette nuit la, plusieurs personnes auraient été agressées au même endroit et dans les mêmes heures de l’agression du jeune homme de 26 ans

Face à ce nouveau déchaînement de violence, l’association d’Urgence Homophobie lance un appel à témoin pour que les agresseurs soient retrouvés au plus vite. « APPEL À TÉMOINS Si vous avez été témoin de la scène, ou si vous êtes une des autres victimes : écrivez nous. Antonio portait un short kaki, un chemise bleue, un foulard jaune. »

De son côté, l’association Stop Homophobie ajouter apporter son total soutien à Antonio et toutes les personnes qui ont été victimes d’agression au cours de cette soirée.

Vos réactions : (Les propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)