Close

Japon : l’iQOS contribue à la baisse des ventes de cigarettes (étude)

tabagisme

crédits photo : pixabay.com / creative commons

Une étude scientifique menée au Japon par une équipe américaine de la American Cancer Society, a démontré que le dispositif de tabac à chauffer de Philipp Morris International (PMI), l’iQOS, qui est très populaire au Japon et dont la commercialisation vient d’être autorisée aux États-Unis, a permis de faire baisser les ventes de cigarettes dans l’archipel depuis son arrivée sur le marché en 2014.

L’iQOS est un dispositif de tabac à chauffer qui permet de chauffer le tabac à une température de 300°C (contre 900°C pour une cigarette), permettant ainsi de dégager des vapeurs de tabac sans générer de combustion. Selon les promoteurs du tabac à chauffer, l’iQOS permettrait de diminuer de plus de 90% les risques pour la santé liés à la cigarette.

Les résultats de l’enquête de la American Cancer Society, intitulée « Effets de l’introduction de l’iQOS sur les ventes de cigarettes : preuves de déclin et de substitution », démontrent que les ventes régionales de cigarettes au Japon ont baissé au fur et à mesure de l’introduction du produit à travers le pays entre 2014 et 2018, démontrant une corrélation claire entre les deux événements.

« L’introduction de l’iQOS a vraisemblablement réduit les ventes de cigarettes au Japon » et ce dans les 11 régions du pays, conclut l’étude dirigée par Michal Stoklosa, un chercheur de l’American Cancer Society. Les scientifiques se refusent toutefois pour l’heure à analyser le bénéfice global en matière de santé publique faute de données suffisantes, notamment sur les dangers potentiels à long-terme du tabac à chauffer.

Lancés il y a près de cinq ans au Japon, les dispositifs de tabac à chauffer sont très populaires dans l’archipel nippon. L’iQOS de PMI est le leader incontesté du marché et représentait à lui seul en 2017 près de 12% des ventes de tabac au Japon. Des chiffres en forte hausse par rapport à l’année précédente (3,5% des ventes de tabac en 2016), selon des chiffres parus dans la presse japonaise. La tendance s’est maintenue en 2018 avec 13,9% de baisse des ventes de cigarettes.

L’étude de l’American Cancer Society intervient quelques semaines après que l’autorité de régulation sanitaire américaine (FDA) ait autorisé la commercialisation de l’iQOS aux Etats-Unis, lançant un débat dans le pays sur les avantages et les risques potentiels de ce nouveau dispositif, présenté par son fabricant comme un soutien au sevrage tabagique.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Leave a comment
scroll to top