Close

Rouen : Un jeune chercheur guinéen décède au cours d’une violente agression

Mamadou Barry

Mamadou Barry tué au cours d'une violente agression / Capture Site Thinking Africa

Mamoudou Barry, jeune docteur en Droit de l’Université de Rouen est décédé samedi 20 juillet à l’hôpital après avoir été violemment agressé la veille à Canteleu, près de Rouen.

Le jeune homme de 31 ans a eu une violente altercation avec un individu selon les informations de France 3 Normandie alors qu’il se trouvait à bord de son véhicule.

Le père de famille d’une petite fille, aurait été victime « d’une violence verbale puis physique qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond. »

Nos confrères précisent qu’un témoin sur place et ami de la victime, a expliqué que l’agression s’était produite au niveau de l’arrêt de bus Provence. C’est au moment où M. Barry venait chercher sa femme qu’il aurait été pris à parti par un homme à cet endroit.

Il a ensuite été frappé avant de tomber violemment au sol, sous les yeux de sa femme, rapporte de son côté LCI.

L’individu a été identifié par la police

Une enquête a été ouverte à la suite de cette violente agression qui a coûté la vie au jeune docteur en Droit de l’Université de Rouen. De son coté, la police a pu identifier l’individu grâce notamment aux caméras de vidéosurveillance de la ville. Mais aussi grâce aux nombreux témoignages qui ont été recueillis.

Cette violente agression a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux mais aussi de la classe politique.

Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner a de son côté réagi. Ce dernier explique « Il appartiendra à la Justice de faire toute la lumière sur cet acte odieux. » avant d’ajouter « Mes premières pensées vont à ses proches dont je partage l’émotion et l’indignation.
 »

« Indignation et tristesse de l’ensemble de la communauté universitaire. Tout mon soutien à ses proches et à l’@univrouen. » écrit de son côté Frédérique Vidal.

En plus d’être docteur en Droit à l’Université de Rouen, Mamoudou Barry contribuait à Thinking Africa, un institut de recherche africain. A la suite de ce drame, le site internet de l’institut lui a rendu un vibrant hommage :

La famille Barry a la profonde douleur de vous annoncer le décès de notre fils, petit-fils, mari, père, frère, Mamoudou survenu ce 20 juillet 2019 dans l’après-midi.

Enseignant-chercheur en Guinée et en France, membre de l’équipe de recherche de Thinking Africa, docteur en Droit de l’Université de Rouen Normandie, Mamoudou Barry a soutenu une brillante thèse sur “Les politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives”, le 27 juin 2019. Ses recherches ont été unanimement saluées par le jury comme une œuvre pionnière dans le domaine. Ainsi, par dérogation à l’arrêté du 25 mai 2016 qui supprime les mentions, il a été décidé exceptionnellement, à l’unanimité du jury, de lui accorder la mention très honorable avec les félicitations du jury.

Mamoudou est marié et père d’une fille. Il a été victime d’une agression verbale puis physique d’une extrême violence qui lui ont causé des lésions cérébrales et l’ont mis dans un coma profond dès la soirée du 19 juillet.

Il a rendu l’âme le 20 juillet dans l’après-midi. Le Procureur de la République s’est saisi de l’Affaire et l’enquête est en cours.

Nous perdons un homme de valeur, de consensus, un conciliateur, un brillant intellectuel pluridisciplinaire.
Mamoudou a toujours été un guide pour les étudiants, un exemple pour ses collègues et un père de famille dévoué.
Que la terre lui soit légère et que le Tout Puissant lui accorde le paradis Firdaws.

Joël Alexandre, président de l’Université de Rouen Normandie a également rendu hommage à Mamoudou Barry Docteur de l’Université :

 C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Mamoudou Barry, survenu samedi 20 juillet.

Docteur de l’Université, Mamoudou Barry venait de soutenir brillamment sa thèse intitulée « Politiques fiscales et douanières en matière d’investissements étrangers en Afrique francophone : le cas du secteur des ressources naturelles extractives » le 27 juin dernier au sein de laboratoire CUREJ – Centre Universitaire Rouennais d’Etudes Juridiques. Il avait été attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) et dispensait plusieurs enseignements au sein de notre Université, sur le campus Pasteur à Rouen. Débordant de projets, Mamoudou Barry forçait, par son travail, l’admiration de ses collègues et de ses étudiants.

Toutes nos pensées vont à son épouse, sa famille, et ses proches, ainsi qu’à nos collègues et étudiants qui le connaissaient et l’appréciaient au quotidien. Nous leur adressons nos plus sincères condoléances, qu’ils soient assurés de notre soutien.

Nous souhaitons que toute la lumière soit faite sur les circonstances du drame. 

 

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top