Close

Crédit d’impôt pour la transition énergétique 2019, ce qu’il faut savoir

Illustration Pixabay

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique a été prolongé pour cette année 2019, mais avec quelques modifications, voici ce que vous devez savoir pour en bénéficier !

Crédit d’impôt pour la transition énergétique en 2019 : qu’est-ce qui a changé ?

L’année 2018 devait signer la fin du crédit d’impôt pour la transition énergétique (ou CITE) pour être transformé en prime. Finalement, face aux différents moyens que nécessiterait un tel dispositif, le gouvernement a décidé de changer ses projets et de maintenir le crédit d’impôt une année de plus. Ainsi, les personnes ayant prévu de réaliser des travaux de rénovation énergétique peuvent encore bénéficier de ce crédit d’impôt en 2019. Voici ce que vous devez savoir avant de vous lancer.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, c’est quoi ?

Mis en place par Nicolas Hulot, encore ministre de la Transition écologique à l’époque, le crédit d’impôt pour la transition énergétique a pour objectif d’aider les Français à investir dans des installations et des équipements visant à améliorer la performance énergétique de leur logement. Ainsi, une partie des dépenses engagées sera déduite des impôts pour faciliter le financement de ce type de projet.

Le CITE est octroyé sans condition de ressources, pour les logements de plus de deux ans occupés à titre d’habitation principale et concerne les locataires, les propriétaires et les occupants à titre gratuit fiscalement domiciliés en France.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique peut représenter entre 15% et 30% du montant total des travaux avec un plafonnement de 8000€ de crédit d’impôt pour une personne seule et 16 000€ pour un couple. Il pourra par ailleurs faire l’objet d’un cumul avec un eco-prêt à taux zéro (pour en savoir plus sur les bonnes façons de financer ses projets de travaux, découvrez le blog essor-immo.fr, spécialiste de l’immobilier).

Cependant, tous les travaux et équipements ne sont pas pris en charge et il convient donc de se renseigner sur les différents projets que couvre le CITE.

Le CITE 2019

Cette année, les travaux et équipements couverts par le crédit d’impôt pour la transition énergétique ont été adaptés et mis à jour. Par exemple, depuis cette année les foyers les plus modestes auront droit à une aide sur le financement de la main-d’œuvre lors de l’installation d’un mode de chauffage utilisant les énergies renouvelables ou lors de l’installation d’une cuve à fioul. 

La grande nouveauté de 2019 pour le CITE, c’est aussi la prise en charge de l’acquisition de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées pour venir remplacer les fenêtres à parois vitrées simples. 
Le crédit d’impôt pour la transition énergétique conserve également de nombreux équipements et travaux qui étaient déjà pris en charge l’année dernière. On y retrouve notamment les chaudières à haute ou très haute performance énergétique, les pompes à chaleur, les chauffe-eaux et chauffages solaires, l’isolation thermique des murs et des sols, l’isolation des combles, les bornes de recharge des véhicules électriques… La liste est longue et il faudra veiller à ce que les équipements et travaux choisis respectent bien les caractéristiques et performances exigées pour entrer dans le dispositif CITE (plus de précisions ici). 

Enfin, il est important de rappeler que pour qu’un projet soit éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique, il devra être réalisé par un artisan ou une entreprise possédant la mention RGE (Reconnu garant de l’environnement), sans cela, le crédit d’impôt ne pourra pas être accordé.

En somme, le CITE est un excellent moyen de financer en partie un projet visant à vous offrir plus de confort, mais aussi de réaliser un acte écologique. S’il est encore actif en 2019, il est difficile de savoir ce qu’il en sera pour la suite (tout comme l’eco-prêt à taux zéro d’ailleurs). Ainsi, c’est le moment ou jamais de vous lancer si vous avez un projet en tête !

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top