Close

Déféquer dans une piscine publique : Le nouveau jeu à la mode en Espagne qui inquiète les autorités

Piscine

Illustration d'une piscine / Pixabay

En Espagne, un nouveau jeu à la mode rencontre un énorme succès auprès des adolescents. Celui-ci consiste à déféquer dans les piscines publiques. Sauf que celui-ci n’amuse que ces derniers…

Heureusement que le ridicule ne tue pas ! Un tout nouveau défi vient d’émerger chez nos voisins espagnol. Celui-ci consiste à déféquer dans les piscines publiques qui sont actuellement prises d’assaut par les touristes et vacanciers.

Des excréments flottants dans l’eau

Selon le journal espagnol, El Periódico Mediterráneo, plusieurs jeunes âgés entre 12 et 16 ans se sont amusés à faire leurs besoins dans des piscines publiques, le plus souvent bondés de touristes et de vacanciers. Ces derniers ont ensuite publiés des photos et vidéos de leurs prouesses sur les réseaux sociaux.

Une ville de l’Espagne a particulièrement été touchée par ce nouveau défi « stupide », à savoir la commune de Segorbe, qui a due fermer sa piscine du Segobriga Park à deux reprises, à la suite des risques sanitaires que cela pouvait engendrer.

Une situation insupportable pour le maire de la ville et ses employés municipaux qui expliquent n’avoir « jamais connu une telle situation » comme le précise le quotidien.

D’autres villes ont également subi le même sort comme les communes de Catarroja, Tavernes Blanques ou encore Massanassa. Certains jeunes ont même été jusqu’à déféquer dans les petits bassins réservés aux jeunes enfants où des matières fécales ont été retrouvées, flottantes dans l’eau.

Face à ces comportements, les employés municipaux de plusieurs communes ont été contraints de renforcer leur nettoyage des bassins en y ajoutant plus de produits, afin de garder l’eau des piscines la plus propre possible. Le journal espagnol rappel que des eaux contenant des bactéries issues de matières fécales peuvent comporter des risques pour les baigneurs.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top