Close

Pornic : Un restaurant sert par erreur du détergent à une fillette au lieu de son jus de fruit commandé

jus

Illustration d'un jus / Pixabay

Une petite fille âgée de 22 mois et ses parents ont été intoxiqués par du détergent alors qu’ils déjeunaient dans un hôtel-restaurant de Pornic.

Dramatique accident dans l’hôtel-restaurant La Fontaine aux Bretons de Pornic (Loire-Atlantique), ce jeudi 1er août. Des parents venus déjeuner avec leur fillette âgée de 22 mois, ont été intoxiqués au cours du repas.

En cause, un jus de fruit maison commandé pour leur bébé qui n’était autre que du détergent. Un produit servit par erreur à la petite victime qui a été conduite en urgence au CHU de Nantes avant d’y être plongée dans un coma artificiel comme le relate Ouest-France.

Les parents de la petite victime ont également été intoxiqués par le produit. Lorsqu’ils ont vu leur petite fille se mettre à hurler, ils ont souhaité savoir ce que contenait le verre. « Je croyais que c’était de l’alcool, en goûtant je me suis brûlé les lèvres, ma femme en a presque avalé. » a raconté le père de famille à nos confrères.

L’enfant est dans un état stable

La fillette est toujours hospitalisée au sein du service de réanimation pédiatrique mais celle-ci n’est plus « entre la vie et la mort », a indiqué son papa. La victime qui est toujours plongée dans un coma artificiel risque toutefois de « perdre son œsophage » ajoute ce dernier.

Le père de la petite fille a porté plainte à la suite de ce dramatique accident. De son côté, l’établissement n’a pas tardé à réagir. Sur sa page Facebook, l’hôtel-restaurant est bouleversé par ce qu’il s’est passé. « Nous, l’équipe de la Fontaine aux Bretons, sommes effondrés par cet accident et pensons de tout notre cœur à cette enfant et sa famille. » L’établissement qui est toujours en contact avec la famille de la victime et qui espère « avoir des nouvelles rassurantes » sur l’état de santé de la fillette.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top