Close

Annecy : Arrêté et verbalisé, il remercie la police dans une lettre

police

La police / Illustration CC

Habituellement, ce n’est pas le genre de lettre que reçoit la police après avoir verbalisé un contrevenant.

Un automobiliste arrêté pour excès de vitesse par la police d’Annecy n’a pas contesté son amende, loin de là. Le conducteur a adressé une lettre à la police afin de les remercier.

«  Je voulais simplement vous remercier de votre intervention. Vous avez été quelque part « l’électrochoc » qui m’a fait prendre conscience que le danger sur la route, ce n’était pas les autres, mais c’était bien moi. » écrit le conducteur qui a adressé ce courrier à la brigade anti-criminalité (BAC) qui l’avait arrêté quelques jours plus tôt pour excès de vitesse.

Une vraie prise de conscience

La police de Haute-Savoie a été très surprise de recevoir ce genre de lettre qui est loin d’être habituelle pour un contrevenant. Une lettre dont s’est félicité les policiers qui l’ont partagé sur le compte twitter officiel du département.

« Une lettre de remerciements assez anodine est parvenue à PoliceNat74. Nous ne pouvons que nous féliciter que la leçon a porté pour le plus grand bénéfice de la sécurité routière. » ont écrit ces derniers

« Un mal pour un bien » pour l’automobiliste

Dans sa longue lettre, le conducteur précise avoir mis en danger sa famille pendant des années et que grâce à son arrestation, il a eu une vraie prise de conscience. Les policiers annéciens lui ayant ouvert les yeux. L’automobiliste qui explique assumer pleinement cette sanction.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top