Close

Aulnay-sous-Bois : Plusieurs blessés après une fusillade sur le tournage de Booba

Le chanteur Booba / Photo Arnaud.scherer CC BY-SA 4.0

Le tournage du clip de Booba dans un entrepôt abandonné d’Aulnay-sous-Bois, a été subitement interrompu quand plusieurs personnes armées ont fait irruption avant de s’en prendre à l’équipe.

Le tournage a viré au drame ! Dans la nuit de mardi à mercredi, une vingtaine de personnes armées s’en sont pris à l’équipe de tournage de Booba qui tournait son dernier clip. Plusieurs personnes ont été blessées dont une par balle.

Le rappeur avait quitté les lieux du tournage, d’un entrepôt désaffecté quand une vingtaine d’individus ont fait irruption avant d’ouvrir le feu comme le rapporte Europe 1.

Au moins trois personnes dont le réalisateur du film, ont été blessées après avoir été frappées à coups de batte de base-ball mais leurs jours ne seraient pas en danger, précisent nos confrères. L’une d’entre elle a été plus sérieusement touchée par plusieurs balles et hospitalisée.

Un règlement de compte ?

Les individus étaient visiblement déterminés et souhaitaient en découdre avec le rappeur à succès récemment impliqué dans une bagarre à l’aéroport d’Orly avec le rappeur Kaaris.

Les individus ont quant à eux pris la fuite après les faits. Une enquête a été ouverte à la suite de cette violente agression et confiée au parquet de Bobigny.

Booba réagit sur Instagram

Booba n’a pas tardé de réagir quelques heures après cette fusillade. C’est dans sa story Instagram, que le rappeur a interpellé son rival « Armand », de son vrai nom Okou Armand Gnakouri qui n’est autre que le rappeur Kaaris avec qui il est en froid depuis maintenant plusieurs années.

Le rappeur Booba réagit après la fusillade pendant le tournage de son clip / Capture Instagram boobaofficial

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top