Close

Condamné à 3 mois de prison avec sursis pour avoir torturé et noyé 6 chatons

chatons

Illustration de chatons / Pixabay

Un homme a été condamné à trois mois de prison avec sursis pour cruauté animalière.

Les faits se sont produits en avril 2019 à Draguignan (83). Un homme a été reconnu coupable par le tribunal, pour avoir noyé et battu à mort six chatons.

Selon la Fondation 30 Millions d’Amis qui révèle l’information, une chatte «  avait fait ses petits dans son local à bois, et il a trouvé que cela sentait mauvais, rapporte Alain Manjard, responsable de l’association des chats de Draguignan qui a porté plainte. Il a prétendu que les chats étaient déjà en décomposition lorsqu’il les avait trouvés, avant de revenir sur son témoignage »

C’est une voisine qui a aperçu l’homme s’en prendre violemment aux chats. Ces derniers qu’il avait mis dans un sac avant de donner plusieurs coups dans celui-ci, puis de le jeter à la poubelle.

Les chatons ont agonisé pendant une demi-heure avec les organes éclatés

Cette dernière décide d’aller vérifier le contenu « Elle a failli vomir en découvrant les corps des chatons » a précisé Alain Manjard à l’association. Prévenus, les policiers municipaux ont pu constater que deux des six chatons étaient toujours en vie. « Le vétérinaire, qui a autopsié une partie des corps, a estimé que les chatons avaient agonisé pendant une demi-heure après avoir été noyés puis frappés encore vivants. Leurs organes ont éclaté sous les coups » a ajouté Alain Manjard. Face à la violences des coups, aucuns des deux chatons ne survivront.

Pour la Fondation 30 Millions d’Amis, cette peine est « peu sévère au regard de la cruauté des faits ». Xavier Bacquet, avocat de la Fondation précise « Il faut tout de même noter la peine de 5 ans d’interdiction de détenir un animal, ce qui n’est pas anodin »

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top