Close

Patrick Bruel soupçonné d’« exhibition » et de « harcèlement sexuel » en Corse : Le chanteur nie les faits !

Patrick Bruel

Patrick Bruel dans Touche pas à mon Poste / Capture C8

Les faits se seraient déroulés à Ajaccio le 9 août dernier, en marge de son concert donné au théâtre de verdure du Casone.

Depuis la mi-août, le parquet d’Ajaccio (Corse-du-Sud) a ouvert une enquête préliminaire pour « exhibition sexuelle » et « harcèlement sexuel » à la suite des déclarations devant la justice d’une employée de l’hôtel Radisson à Porticcio, près d’Ajaccio, comme le relate Le Parisien.

Le procureur d’Ajaccio, Monsieur Bouillard, a précisé que la jeune masseuse de 21 ans n’a pas souhaité déposer plainte mais a simplement « signalé des faits et un comportement déplacé » du chanteur.

Un membre de l’entourage du chanteur aurait réservé pour lui une séance de massage avec la jeune femme. « La jeune masseuse rapporte que lorsqu’elle arrive dans la loge de Patrick Bruel, la porte est fermée à clef et la lumière tamisée. Le chanteur refuse par ailleurs de suivre le protocole dans ce domaine, notamment de mettre des vêtements, et va donc rester nu », raconte M. Bouillard.

Le chanteur, selon le procureur, reconnaît ces faits. « La jeune femme indique également que M. Bruel a eu des demandes de massages très particuliers dans certaines zones. Le chanteur nie les faits rapportés par la jeune femme », détaille M. Bouillard. Patrick Bruel a eu l’occasion de donner sa version des faits dimanche 8 septembre, à la gendarmerie de Châlons-en-Champagne, où il a été entendu lors d’une audition libre.

Toujours selon les informations du Parisien qui a joint Patrick Bruel, ce dernier n’aurait pas perçu le malaise de la jeune femme au moment du massage. Cette dernière aurait assisté au concert après, accompagnée d’amis. Patrick Bruel, lui, justifie être resté nu, car il faisait très chaud. « Mon équipe, mes collaborateurs, mes enfants étaient à proximité et ont l’habitude d’entrer à tout moment dans ma loge. Je n’ai pas eu la moindre intention ni le moindre geste déplacé envers cette femme », a-t-il ajouté.

Le parquet d’Ajaccio verra quelle suite donner. Il peut choisir de classer la plainte sans suite, d’ouvrir une information judiciaire avec la saisie d’un juge ou de renvoyer directement le chanteur devant un tribunal correctionnel.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top