Close

Un journaliste belge énervé contre son confrère de France Télévision pendant une interview : Le journaliste français s’explique

journaliste

Un journaliste de France Télévision coupe la parole à un journaliste Belge / Capture Twitter @sporza_koers

Un journaliste belge de Sporza était en train d’interviewer le coureur Julian Alaphilippe avant le départ de la course en ligne ce dimanche lorsqu’il a été subitement interrompu par le journaliste Rodolphe Gaudin de France Télévision.

Un petit accrochage entre deux journalistes a eu lieu ce dimanche en marge de la course du championnat du monde à Harrogate. Quelques minutes avant le départ de la course, un journaliste de Sporza a souhaité interviewer le coureur français Julian Alaphilippe.

Mais alors qu’il était en train de discuter avec ce dernier, le journaliste Rodolphe Gaudin de France Télévision, s’est immiscé dans la conversation, avant de tendre son micro main au coureur, et de lui poser une question en coupant la parole à son confrère belge.

Forcément, cette attitude a fortement déplu ce dernier qui n’a pas manqué de lancer un « Toujours aussi courtois le français » puis d’ajouter « Merci les collègues de France Télévision. »

Rodolphe Gaudin donne sa version

Quelques heures après la diffusion de cet incident, le journaliste de France Télévision, Rodolphe Gaudin, s’est quant à lui exprimé sur les réseaux sociaux, donnant ainsi sa version des faits.

« Très chers amis belges dommage que l’extrait ait été coupé car on aurait vu les secondes précédentes que j’attendais patiemment de pouvoir poser moi aussi une question … » a écrit le reporter sur son compte twitter avant d’ajouter : « à quelques secondes d’un départ c’est difficile de privatiser un coureur. Faut savoir partager. » précisant « quelques minutes avant je me suis fais « bordurer » par un journaliste @sporza qui voulait avoir @GregVanAvermaet avant moi ! J’ai laissé faire et je l’ai eu derrière ! Et j’en ai pas fais tout un tweet ou plutôt une histoire.. ! » a fait savoir le journaliste.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top