Close

Attaque au couteau à la préfecture de Paris : Ce que l’on sait

L’attaque au couteau s’est produite, ce jeudi entre 12 h 30 et 13 h, l’assaillant a tout d’abord tué une policière dans son bureau, puis il est ensuite descendu par les escaliers et a tué trois autres policiers.

L’homme est alors sorti dans la cour et a été abattu par les forces de l’ordre. Un policier en état d’urgence absolue a été évacué vers l’hôpital de Percy.

L’agresseur était un employé de 45 ans d’origine antillaise qui souffrait d’un handicap de surdité.

Il travaillait depuis 16 ans, au sein du service informatique de la Direction du renseignement de la préfecture. Les enquêteurs explorent la piste d’un conflit personnel. De son côté, le parquet antiterroriste n’a toujours pas été saisi de l’enquête.

Emmanuel Macron, président de la République, le premier ministre Edouard Philippe, le ministre de l’intérieur Christophe Castaner et le secrétaire d’Etat Laurent Nunez se sont rendus sur place. Le ministre de l’Intérieur a rendu un vibrant hommage aux victimes et à leur famille.

Puis la Maire de Paris, Anne Hidalgo s’est également exprimée sur sur les réseaux sociaux avant de se rendre sur les lieux du drame.

Le procureur de la République a annoncé qu’une enquête avait été ouverte, elle a été confiée à la brigade criminelle de la direction régionale de la police judiciaire.

Les chefs d’accusation qui ont été retenus sont : « homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique et homicide volontaire ».

Cette enquête est en cours, elle va déterminer les motivations du passage à l’acte de l’auteur des faits, qui a été neutralisé par un fonctionnaire de police qui était présent.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top