Close

Paris : Cinq personnes tuées dont l’assaillant dans une attaque au couteau dans l’enceinte de la préfecture de police

paris

Un bandeau de protection de la Police Nationale / Photo Kevin.B CC

Un employé de la préfecture de police de Paris, a tué quatre de ses collègues à l’arme blanche avant d’être abattu par la police.

Ce jeudi, à la mi-journée, un homme a attaqué au couteau, quatre de ses collègues, dans les locaux de la préfecture de Paris. Le bilan est lourd puisque 5 personnes ont été tuées à la suite de cette attaque, dont l’assaillant qui n’était autre qu’un agent administratif.

Les faits se sont déroulés aux environs de 12h30, dans les locaux de la préfecture de police de Paris ce jeudi. Un agent administratif a attaqué à l’arme blanche ses collègues. Quatre fonctionnaires ont été tués dans l’attaque.

Des policiers ont abattu l’homme et un important périmètre de sécurité a été mis en place. Les locaux de la préfecture de Paris sont actuellement bouclés.

Pour le moment, on ignore ce qui a poussé cet agent administratif a commettre cet acte dramatique. Le ministre de l’Intérieur, s’est rendu immédiatement sur place après les faits. Ce dernier a fait part de sa vive émotion à l’égard des policiers à la suite de ce drame. « Le drame survenu à la @prefpolice aujourd’hui nous touche tous et nous bouleverse. Mes pensées accompagnent les familles et proches des victimes mais aussi l’ensemble de nos forces de sécurité dont je partage l’émotion et la tristesse.
Le ministère de l’Intérieur est en deuil.  »

Les victimes travaillaient à la préfecture de police de Paris

Le bilan est lourd puisque quatre personnes ont été tuées dans cette attaque au couteau. Les victimes sont trois hommes qui étaient des fonctionnaires de police et d’une femme qui était un agent administratif.

L’auteur de cet attaque, est un homme de 45 ans et agent administratif qui travaillait à la Direction du renseignent de la préfecture de police (DRPP). Selon LCI, ce dernier souffrait d’un handicap.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top