Close

Audience Balkany : Pour subordination : C’est aujourd’hui le jour de l’audience

Patrick Balkany

Patrick Balkany agressé verbalement à Levallois-Perret / Capture BFMTV

Affaire : auparavant censurés pour fraude fiscale, Patrick et Isabelle Balkany vont être informés sur leur situation dans le scandale de malversation et blanchiment.

L’ancien Maire de Levallois n’a pas souhaité sortir de sa cellule pour être présent au tribunal ce vendredi matin. Il regardera donc la télévision pour assister à son procès.

La justice de Paris va remettre son verdict contre les Balkany dans l’affaire de corruption. Lors du dernier jugement, une sanction de sept ans de réclusion avait été prononcée contre le Maire de Levallois-Perret.

Le premier Vice-Procureur Serge Roques avait mentionné lors du jugement qu’il avait principalement préféré se servir lui-même, rapportant qu’une malversation de cette envergure n’est autre que de la protestation de la part du gouvernement régional.

Avec son épouse Isabelle, Patrick Balkany est présumé coupable d’avoir dissimulé au fisc un capital estimer à 13.006.052 euros, particulièrement dans deux maisons situées à Saint – Martin dans les Antilles et à Marrakech au Maroc. Si sa femme a admis avoir acheté la villa Pamplemousse grâce à un héritage venant de sa famille, Monsieur et Madame Balkany ont constamment démenti avoir posséder une maison à Marrackech expertisée à cinq millions d’euros, comme le précise le 20 minutes.

Dans sa première sentence rendue le 13 septembre 2019, le tribunal a cependant évalué qu’ils auraient dû stipuler cette maison Marocaine aux finances publiques, estimant qu’il s’agissait bien de leur logement.

Patrick Balkany s’est fait acheter la villa marocaine par le très très riche Saoudien Mohamed Al- Jaber, en récompense du règlement pour l’étude des Tours de Levallois.

Le Maire et le puissant homme des finances ont tout deux démenti avoir contracté le moindre marché qui puisse être malhonnête. Son épouse Isabelle Balkany angoissée à l’idée de perdre son moulin.

Quoi qu’il se passe, le Maire de Levallois- Perret passera la nuit en cellule ce vendredi soir.

Si il a auparavant protesté sa première sanction, il fera la même chose si cela se reproduit une deuxième fois. Sa requête concernant sa sortie de prison ne sera évaluée que mardi 22 octobre 2019.

Patrick Balkany espère bien être libéré et parvenir à avoir un autre procès pour faire en sorte qu’il soit reconnu innocent par la justice.

Et également de pouvoir se présenter à nouveau aux prochaines élections municipales dans la ville des Hauts-de Seine qu’il a gouverné pendant plus de trente années.

En son absence, c’est sa femme Isabelle qui a repris la direction de la ville dans une atmosphère très tendue.

Ayant eu de la prison avec sursis et à cause de sa santé, elle est selon un de ses proches, actuellement angoissée à l’idée que son époux puisse rester en cellule, mais également que tous ses biens soient saisis par le tribunal.

Elle souhaiterait conserver le Moulin de Cossy à Giverny dans le département de l’Eure, qui dispose quand même de 11 chambre, 9 salles de bains et une piscine dans laquelle elle réside aujourd’hui.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top