Close

LCI : Les propos de Julie Graziani choquent les internautes

Julie Graziani

L'éditorialiste, Julie Graziani sur LCI / Capture LCI

Ce lundi 4 novembre sur LCI, la chroniqueuse Julie Graziani a fait énormément réagir sur les réseaux sociaux, à la suite de ses propos dans l’émission « 24h Pujadas »

Sa prise de parole, n’est pas passée inaperçue… Julie Graziani, membre de la revue l’incorrect, réagissait en plateau dans « 24h Pujadas » sur LCI, à la suite d’une séquence diffusée dans l’émission.

Dans cette dernière, on peut-y voir une mère de deux enfants, célibataire, interpeller le président Emmanuel Macron lors de sa visite à Rouen.

La maman explique : « Je trouve que les aides ne sont pas terribles » puis d’ajouter « Seule avec deux enfants au Smic, je ne vois pas trop comment on peut s’en sortir »

« si on est au Smic, et bien il ne faut peut-être pas non plus divorcer dans ces cas-là »

A la suite de cette séquence, Julie Graziani n’a pas été tendre avec la mère de famille, déclarant : « La première te dit: ‘j’ai deux enfants, je suis seule, je suis au Smic’. Je comprends très bien qu’elle ne s’en sorte pas, c’est sûr qu’elle ne s’en sort pas à ce niveau-là. Mais je ne connais pas son parcours de vie à cette dame. Qu’est-ce qu’elle a fait pour se retrouver au Smic? Est-ce qu’elle a bien travaillé à l’école? Est-ce qu’elle a suivi des études? Et puis, si on est au Smic, et bien il ne faut peut-être pas non plus divorcer dans ces cas-là. À un moment donné, quand on se rajoute des difficultés sur des difficultés, et des boulets sur des boulets, on se retrouve avec des problèmes. »

Des propos qui ont surpris les collègues de la chroniqueuse en plateau. Mais pas que puisque de nombreux internautes ont vivement réagi sur les réseaux sociaux.

Parmi eux, Marlene Schiappa, la Secrétaire d’État égalité femmes-hommes & lutte contre les discriminations auprès du PM. « j’aimerais comprendre: quel est le message quand on blâme une femme de ne gagner que le SMIC puis qu’on lui reproche publiquement d’avoir divorcé ? Riche on peut divorcer, pauvre il faut subir ? Sous couvert d’opinion, un violent mépris des mères isolées ! » a-t-elle déclaré sur son compte twitter.

Julie Graziani surenchérit sur les réseaux sociaux

Quelques heures après son passage dans l’émission, et face aux nombreux commentaires postés sur les réseaux sociaux, l’éditorialiste s’est de nouveau exprimée mais cette fois-ci sur son compte twitter. « Chacun est responsable de ses parcours de vie. Tu as fait le mauvais choix de boulot, tu as fait le mauvais choix de mec, tu assumes. Ce n’est pas à l’Etat d’arranger tes problèmes. »

puis d’ajouter « Notre société est devenue un gigantesque triangle de karpman avec des plaignants vindicatifs, attendant de l’Etat qu’ils les sauve et ne réalisant même plus que ce sont quand même eux les premiers responsables de leur sort. » avant de publier une dernier tweet dans lequel, la jeune femme écrit « quand j’étais jeune, nous vivions à 5 dans 35m2. Ma mère a du emprunter de l’argent plus d’une fois pour les courses alimentaires. Et bien ça ne serait pas venu à l’esprit de ma mère de venir engueuler le Président de la République.  »

Pas sur qu’avec ces nouveaux propos, la polémique ne reparte pas de plus belle…

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdits et seront immédiatement modérés par nos équipes.)

scroll to top