Close

Thaïlande. Un militaire ouvre le feu et fait 26 morts et 40 blessés

Thaïlande

Le centre commercial T21 / CC BY-SA 3.0

Article mis à jour le 09/09/2020 : 12h01

Au moins 26 personnes ont été tuées ce samedi et quarante autres blessées dans une ville située au nord-est de la Thaïlande selon un porte-parole de la police qui s’est confié à l’AFP.

Un homme a ouvert le feu en début d’après-midi à Nakhon Ratchasima, dans la province de Thaïlande.

Selon un journaliste correspondant de la chaîne New Asia, l’individu aurait tué au moins 12 personnes au cours d’une fusillade. Une information qui a été confirmée par un porte-parole de la police à l’AFP. Très vite, le bilan s’est alourdi en milieu d’après midi avec au moins 26 morts.

Le tireur identifié comme Jakrapanth Thomma est un officier subalterne de l’armée. L’homme a dans un premier temps débuté son parcours meurtrier dans une base militaire Nakhon Ratchasima, tuant trois personnes dont un soldat. L’homme est ensuite parvenu à « voler un véhicule militaire avant de se diriger vers le centre-ville » comme le précise le lieutenant-colonel Mongkol Kuptasiri.

Jakrapanth Thomma a de nouveau ouvert le feu sur des personnes qu’il croisait au hasard à proximité et dans le centre commercial de Nakhon Ratchasima. La police s’est rapidement rendue sur les lieux de la fusillade. L’individu qui s’était retranché dans le centre commercial Terminal 21 a finalement été abattu ce dimanche matin par les forces de police thaïlandaise.

C’est la première tuerie de masse aussi importante en Thaïlande.

Les premières images de la fusillade

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top