Close

Quel est l’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale ?

Coronavirus

Coronavirus / Illustration Pixabay

En Chine, selon le nouveau bilan, l’épidémie du Coronavirus aurait déjà fait plus de 1700 morts. Pour faire face à cette situation et limiter les risques de contamination, des mesures de confinements et de quintaines ont été prises.

Pour un pays comme la Chine qui joue une mission délicate dans le fonctionnement de milliers entreprises à travers le monde, l’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale se ferait déjà ressenti. Découvrez ici l’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale.

Analyses d’experts de l’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale

Mesurer les conséquences du Coronavirus sur l’économie mondiale est encore une opération complexe, car les délais de retour à la normale sont hypothétiques. Toutefois, de nombreux économistes annoncent déjà des prévisions de croissance à la baisse. En effet, le confinement engendre inévitablement une réduction de la production et une dépréciation de la consommation selon les propos de Julien Marcily, chef économiste de l’assureur-crédit Coface.


Pour ce dernier, « les conséquences immédiates se ressentent sur des activités de service précisément en chine par un arrêt de la consommation des ménages en ce qui concerne les activités telles que la restauration ou les services de proximité. Pour ces types d’activités, il y aura nécessairement des pertes sèches. »
Avec l’avènement du Coronavirus, il y a moins de restaurants, mais aussi moins de voyages. L’impact du Coronavirus sur l’économie mondiale est évalué à six milliards de dollars par semaine de confinement selon Euler Hermes.

À titre d’exemple, à Barcelone, le salon du mobile devrait occasionner un demi-milliard d’euros de bénéfices, mais il a été annulé. 18 milliards par semaine représentent le manque à gagner dans le domaine du commerce de biens. Cela s’explique par le faite que l’onde de choc économique n’arrêtera pas sa progression. Cependant, les conséquences économiques varieront selon les secteurs, comme vous pouvez le découvrir dans le calendrier economique.

La chine : un sixième de l’économie mondiale

Toujours selon les propos de Julien Marcilly, la Chine pèse en réalité de plus en plus dans l’économie mondiale. « Elle représenterait un sixième de l’économie du monde, alors trois fois plus qu’au cours de l’épidémie de Sras. C’est un chiffre qui ne reflète pas le véritable poids de l’économie chinoise. Car la chine joue un rôle central dans plusieurs chaînes de valeur. Les sociétés et entreprises du pays représentent à la fois des fournisseurs et des clients de nombreuses entreprises à travers le monde. »

L’impact du Coronavirus sur le marché des matières premières s’est déjà fait ressentir. La chine consomme 13 % du pétrole et surtout 50 % de l’acier mondial. L’Opep a revu à la baisse sa prédiction de croissance de 19 % de la demande de brut cette année. Par exemple, les prix du cuivre ou du pétrole ont chuté.

L’électronique et l’informatique en première ligne

Selon les estimations de Julien Marcilly, en ce qui concerne les clients des usines chinoises, General Motors suspendra une ligne de montage en Corée du Sud en raison du manque de pièces chinoises. Cela représente l’un des derniers effets du Coronavirus en date. « La chine joue un rôle important et central dans les secteurs de l’électronique et de l’informatique. Au nombre des pays les plus touchés, on retrouve le Japon ou la Corée du Sud. Les domaines comme l’automobile et l’habillement ne sont pas épargnés ».

Selon les propos de Euler Hermes, « Un prolongement de la crise toucherait sans doute de nombreux pays ». L’Allemagne, l’Italie en Europe ou encore les États-Unis et le Brésil. Il faut ajouter qu’en France, des entreprises s’inquiètent également.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top