Close

Quelle est l’origine du « cadenas d’amour » ?

Les cadenas de l'amour / Pixabay

[Article Sponsorisé]

Si vous avez visité Paris avant 2017, alors vous avez surement eu la chance de voir le célèbre pont des Arts rempli de haut en bas par des petits cadenas. Vous avez peut-être même été témoin d’un couple jetant la précieuse clé dans la Seine, symbolisant leur amour… Appelé affectueusement « cadenas d’amour », on retrouve cette étrange tradition dans de nombreux pays : Corée, Italie, Russie, Allemagne et bien d’autres. Mais d’où vient cette coutume ? Que représentent ces cadenas et est-il encore légal d’en attacher un en ville ?

Les origines

Il existe de nombreuses hypothèses concernant l’origine de cette coutume mais selon de nombreuses sources, cette tradition remonterait à la première guerre mondiale, en Serbie. En effet, celle-ci serait mentionné lors d’un poème appelé Molitva za ljubav de l’écrivain serbe Desanka Maksimovic.

Cependant, beaucoup de personnes pensent que cette tradition a émergé lors du film de Federico Moccia, Ho voglia di te où deux amoureux attachent un cadenas à un lampadaire du pont Milvius. Imité ensuite par de nombreux italiens et reproduit par de nombreux pays européens puis mondialement, le cadenas d’amour est ainsi vite devenu un vrai effet de mode.

Et maintenant ?

Dans les années 2000, on retrouve les cadenas d’amour un peu partout dans les grandes villes. Considérés comme une jolie preuve d’amour, les couples se retrouvent et se jurent amour et fidélité avant de jeter la clé à l’eau, le cadenas est l’objet idéal car il est robuste et reste en place, on le retrouve aussi sous de nombreuses formes, comme un cœur par exemple. De nombreux couples choisissent de faire graver leur nom et celui de leur amoureux avec une date symbolique. On retrouve d’ailleurs un grand nombre de cadenas sur de nombreux sites spécialisés tels que RS Components.

Malheureusement, ces couples sont souvent loin de se douter de l’impact de ce geste romantique sur les monuments historiques comme le pont des arts ou le pont Milvius… En effet, le poids de ces cadenas, entre 40 et 54 tonnes, est un vrai problème pour la mairie de Paris car ils mettent sérieusement en péril la sécurité des Parisiens. Menaçant de s’effondrer et de tomber sur les promeneurs en bateaux, attacher un cadenas à Paris est maintenant « interdit » selon un arrêté municipal.

Certes, le geste reste romantique mais n’est-il pas plus important d’assurer la sécurité des Parisiens et des touristes mais aussi de protéger les monuments sans les détériorer ? Une question qui reste sans réponse puisqu’aujourd’hui, malgré de nombreuses mises en garde, on retrouve encore des cadenas sur plus de onze points Parisiens. Une solution offerte par la mairie est d’offrir l’opportunité aux touristes de faire une « selfie » avec l’hashtag « lovewithoutlocks » au lieu d’accrocher le symbolique mais destructeur cadenas d’amour… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top