Close

Violences conjugales pendant le confinement : Tatiana-Laurence Delarue se bat pour protéger les victimes

Tatiana

Tatiana-Laurence Delarue / Tatiana-Laurence Delarue - Photo Jacques Smadja

Voilà plus de douze ans que Tatiana-Laurence Delarue milite pour protéger les femmes qui sont victimes de violences conjugales.

Aujourd’hui, l’ex star de téléréalité et auteur des livres « Au Nom Des Femmes Battues », « 10 ans après vivre heureuse après les violences conjugales » lutte pour les femmes victimes de violences conjugales dont elle en a été la première victime étant plus jeune.

Depuis qu’elle a retrouvé l’amour auprès de Xavier, Tatiana-Laurence est aujourd’hui une femme comblée de bonheur et d’amour. Un bonheur que Tatiana-Laurence partage régulièrement avec ses fans sur les réseaux sociaux.

En France, tous les deux jours et demi, une femme meurt sous les coups de son conjoint.

149 féminicides en 2019

Ces derniers jours, face à la situation inédite à laquelle nous sommes confrontés, les violences conjugales sont reparties à la hausse. Selon Marlène Schiappa, Secrétaire d’État pour l’égalité des droits des femmes et des hommes, les mesures de confinement mises en place par le gouvernement dans le but d’endiguer l’épidémie de Covid-19, ont entraîné une augmentation de 36% des violences conjugales en une seule semaine sur Paris et sa petite couronne comme l’a précisé cette dernière le 29 mars dernier à l’antenne d’Europe 1.

Une situation inacceptable pour Tatiana-Laurence qui mène un long combat aux côtés de la Secrétaire d’État pour tenter d’éradiquer ses violences qui font encore trop de victimes sur notre territoire.

« Vous comptez pour nous tous ! »

Tatiana-Laurence Delarue

Depuis le début du confinement, la jeune femme de 38 ans, égérie du maître joaillier Édouard Nahum, œuvre jours et nuits pour venir en aide aux victimes. Tatiana-Laurence multiplie les messages de prévention pour aider les femmes qui sont nombreuses à ne pas vouloir sortir du silence, par peur de représailles.

Ce mardi 7 avril celle-ci a voulu porter un message fort à ces dernières. Dans une vidéo de plusieurs minutes, la jeune femme explique :

« Après avoir connu ce fléau meurtrier dans ma chaire, je me bats auprès de vous, avec vous depuis plus de douze ans.(…) » explique Tatiana-Laurence qui rappelle aux victimes qu’un numéro d’urgence (le 3919) est mis à leur disposition afin que celle-ci puissent puissent s’exprimer en cas de violences.

La chroniqueuse qui officie sur C8 rappelle également la mise en place, par le gouvernement, « de zones d’hébergements et d’hôtels qui sont mis à disposition » pour les victimes de violences conjugales qui auraient fuis leurs compagnons ou qui sont actuellement en danger.

« Vous le savez, vos souffrances sont nos souffrances et vos souffrances sont mes souffrances. Votre histoire compte pour moi depuis toujours et pour toujours. Je suis avec vous et surtout n’oubliez pas : Il est possible de s’en sortir. » explique Tatiana-Laurence Delarue qui a déjà pu aider de nombreuses femmes victimes des coups de leurs conjoints.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top