Close

Villeneuve-la-Garenne : Plusieurs incidents éclatent à la suite d’un accident entre un scooter et un véhicule de police

incidents

Des véhicules de police / Capture Youtube

Des tensions entre plusieurs individus et forces de l’ordre ont de nouveau éclaté ce dimanche 19 avril à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Ces échauffourées font suite à un accident survenu entre un deux-roues et un véhicule de police dans un quartier de la commune alors que nous sommes actuellement en pleine période de confinement.

Des voitures incendiées, des poubelles brûlées et des feux d’artifice tirés en direction des forces de l’ordre. C’est ce qui s’est produit la nuit dernière dans la commune Hauts-de-Seine.

Selon plusieurs habitants, les incidents ont débuté peu après minuit et on duré près d’une heure avant que la situation ne redescende.

Le journaliste, Rémy Buisine, qui se trouvait sur place a pu filmer les échanges tendus entre les forces de l’ordre et des groupes d’individus qui tiraient des mortier dans leur direction. Les policiers qui ont été contraints de répliquer à l’aide de gaz lacrymogène.

Un accident avec la police responsable de ces émeutes ?

Ces échauffourées interviennent quelques heures après un grave accident de la circulation qui s’est produit samedi soir entre le conducteur d’un scooter et un véhicule de police banalisée, dans des circonstances qui restent encore à définir.

Les avis divergent entre les habitants du quartier et la police. Les autorités assurent que les policiers ont ouvert la portière de leur véhicule afin de procéder au contrôle du jeune homme qui roulait à vive allure et sans casque, manquant de renverser l’un des fonctionnaires avant de percuter le véhicule de police.

Du côté des témoins, ces derniers affirment que la portière du véhicule de police aurait été volontairement ouverte pour stopper le motard dans sa course. Plusieurs vidéos filmées juste après l’accident ont été postées sur les réseaux sociaux.

Le conducteur du deux-roues, âgé de 30 ans a été grièvement blessé à la jambe gauche. Il a été opéré avec succès ce dimanche. Ce dernier compter porter plainte fait savoir son avocat et sa famille à l’AFP.

Selon un communiqué de la préfecture de police de Paris, une cinquantaine d’individus s’étaient rapidement regroupés juste après les faits, visant les forces de l’ordre avec des projectile. La situation était redevenue calme aux environs de 00h00.

Une enquête a été ouverte et confiée par le parquet de Nanterre à la Sûreté Territoriale des Hauts-de-Seine.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top