Close

Carte de déconfinement : des premières erreurs observées sur la première version de la carte

La carte de déconfinement suivant le département / Ministère des solidarités et de la santé

La première version de la carte de déconfinement a été dévoilée ce jeudi 30 avril par le gouvernement.

La carte permet ainsi de découvrir quels sont les départements situés en zone rouge, orange et vert selon l’état de l’épidémie et des services de réanimation sur notre territoire.

Cette carte qui doit être quotidiennement mise à jour jusqu’au 7 mai prochain présenterait toutefois quelques erreurs comme l’on fait remarquer des élus de plusieurs départements.

cartedeconfinementcartedeconfinement2cartedeconfinement3

Des erreurs dans la Haute-Corse, le Lot et le Cher ?

Sur les réseaux sociaux, plusieurs élus ont ainsi pointé du doigt les départements de Haute-Corse, du Lot et du Cher, ne comprenant pas pourquoi ces derniers étant en rouge.

« Le Pumonte (Corse du Sud), beaucoup plus impacté, en vert, et le Cismonte (Haute-Corse), où les trois critères sont beaucoup plus favorables, en rouge ? La carte publiée ce soir par @gouvernementFR laisse les Corses plus que perplexes. Nous attendons des explications. » s’est ainsi interrogé le Président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni.

De son côté, L’Agence régionale de santé (ARS) de Corse a également fait part de ses doutes. « Les modalités du codage par le centre hospitalier de Bastia entrainent une surestimation du nombre de passages aux urgences pour Covid en décalage avec le nombre de cas testés positifs. Une fiabilisation et une correction des données interviendront au plus vite. » précise l’Agence régionale de Corse dans un communiqué.

De son côté, le président du Lot, Serge Rigal, a exprimé sa colère sur la façon dont a été traité son département. Au micro de France Bleu, celui-ci a déclaré : « Je ne peux pas imaginer qu’on ait pu faire cette carte sans appeler l’ARS locale ou le préfet local et qu’on mette un département, qui plus est rural comme le nôtre, en difficulté. »

Même topo dans le Cher où le député de la majorité, François Cormier-Bouligeon a demandé à ce qu’une « rectification rapide » soit faite sur son département.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)

scroll to top