Close

Covid-19 : Des chercheurs chinois ont identifié le virus dans le sperme de plusieurs patients

Illustration Pixabay

Depuis l’apparition du Coronavirus, les chercheurs du monde entier multiplient les recherches pour étudier les modes de transmission du virus.

Si l’arrivée du vaccin ne risque pas de se faire avant plusieurs mois, la recherche autour du Covid-19 évolue au fil des semaines.

Dans une récente étude publiée ce jeudi 7 mai par le Journal of American Medical Association, une équipe de chercheurs chinois a constaté la présence du virus dans le sperme de plusieurs patients atteints du Covid-19.

Ce même constat a pu être observé chez des patients en rémission, toujours selon la même étude.

Le virus pourrait-il être sexuellement transmissible ?

L’équipe composée de plusieurs chercheurs originaire se Pékin, a mené cette étude sur 38 patients qui ont été admis à l’hôpital de Shangqiu, situé dans la province du Henan (nord-est).

Au total, six de ces patients ont vu leur sperme testé positif, soit 16%, dont deux qui avaient passé la phase aiguë de la maladie et étaient considérés comme en rémission.

Les auteurs soulignent que la portée de l’étude est « limitée par la faible taille de l’échantillon » testé et que d’autres études seront nécessaires pour mieux comprendre la durée de vie du virus dans le sperme ainsi que les conditions de sa transmission.

D’autant plus que le sperme qui a été analysé avait été prélevé en janvier et février dernier. Les chercheurs qui, à l’époque, n’avaient pas fait de suivi sur les patients et ne peuvent donc pas savoir combien de temps le virus a pu resté dans le sperme ni si celui-ci a pu être transmis au cours d’un rapport sexuel avec un partenaire comme le précise de son côte le journal américain Los Angeles Times.

Pour rappel, le Covid-19 se transmet principalement par des gouttelettes mais à ce stade, rien ne peut prouver que celui-ci pourrait se transmettre dans le sperme à la suite d’un rapport sexuel.

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top