Close

Londres. Une contrôleuse de train décède du Covid-19 après s’être faite cracher dessus par un passager qui affirmait être porteur du virus

Une station de train à Londres / Pixabay

Une femme de 47 ans est décédée le 5 avril dernier du Covid-19 en Angleterre.

Quelques jours avant, la victime, contrôleuse de train, s’était faite cracher dessus par un voyageur en colère.

C’est une histoire bouleversante qui est survenue à Londres en avril dernier. Selon les informations du journal anglais, Le Mirror, une contrôleuse âgée de 47 ans, est décédée du coronavirus.

La mère d’une fillette de 11 ans qui était contrôleuse de train, s’était faite crasher dessus par un usager en colère 13 jours avant son décès, au cours d’un contrôle dans le hall de la gare Victoria à Londres.

L’homme qui n’a pas pu être identifié, avait alors affirmé à sa victime être porteur du virus au moment où il s’en était pris à cette dernière. La victime souffrait d’une sarcoïdose, une maladie pulmonaire importante qui lui provoquait un essoufflement et de la toux sèche.

Son mari a de son côté précisé au quotidien britannique que sa femme à la santé fragile avait demandé à son employeur d’être muté temporairement dans des bureaux administratifs au moment où le virus était en forte progression dans le pays. Une demande qui le lui avait été refusée par la société ferroviaire.

Le jour de son agression fatale, la femme était accompagnée d’une collègue qui a aussi été victime de crachats. A la suite des faits, cette dernière a également contracté le Covid-19 quelques jours plus tard mais fort heureusement sans gravité.

La police britannique a quant à elle ouvert une enquête à la suite de cette agression dans le but de pouvoir identifier l’auteur des faits.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top