Close

Remaniement : Edouard Philippe démissionne, Jean Castex le remplace

Edouard Philippe présente son plan de déconfinement à l'Assemblée Nationale ce 28 avril / Capture Youtube France 24

Cela faisait plusieurs semaines qu’un remaniement était en préparation et attendait la fin des élections municipales pour être annoncé. La crise du Coronavirus a révélé des failles au sein du gouvernement qu’Emmanuel Macron cherche aujourd’hui à corriger pour la dernière partie de son mandat. 

La fin de l’ère Philippe

Aujourd’hui, vendredi 3 juillet, le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé sa démission après plus de 3 ans de fonction. Cette démission se révèle à la fois surprenante, du fait de l’augmentation de sa cote de popularité depuis la seconde moitié du confinement, mais aussi attendue du fait des récentes divergences entre le Président de la République et lui.

Alors que le duo semblait harmonieux depuis 2017, la gestion du confinement en mars et avril dernier ont révélé des discordes au sein de l’exécutif. Comme le rappelle Le Figaro, les deux hommes ne s’entendaient d’abord pas sur la violence d’une potentielle crise économique mondiale à la suite du confinement. Lorsque Philippe parlait d’un « risque d’écroulement » économique du pays le 28 avril, Macron répondait « Non je n’ai pas ces grands mots », même s’il mesurait « le choc massif économique provoqué par la crise sanitaire ». De la même manière, et sur un plan plus symbolique, les deux hommes d’Etat ne s’entendaient pas sur la ré ouverture du Puy-de-fou, ce parc de loisirs situé en Vendée. 

Après trois ans de réformes de l’enseignement, du travail, et plus récemment de l’assurance retraite, Edouard Philippe laisse donc sa place à Jean Castex. 

Qui est Jean Castex ? 

Cet habitué de la fonction publique était l’architecte du déconfinement au sein du Ministère de la Santé. A 55 ans, et issu de la droite sarkozyste, il est aussi un élu local entant que Maire de Prades (Pyrénées-Orientales), depuis 2008 selon Le Monde. En associant la technique et le terrain, Jean Castex incarne pour Macron le nouveau cap de son mandat.

Plusieurs responsables politiques ont souligné les qualités du nouveau Premier Ministre, en commençant par Xavier Bertrand sur Twitter, de la même famille politique que lui : « Je connais et j’apprécie les qualités de serviteur de l’Etat de Jean Castex. Elles seront indispensables dans les moments difficiles que nous allons connaitre… ». D’autres, issus de l’opposition soulignent la continuité du mandat de Macron, clairement marqué à droite selon eux. En effet, Olivier Faure, Premier secrétaire du PS a déclaré sur Twitter : « Avec la nomination de Jean Castex, le Président de la République confirme sans surprise son cap. Le jour d’après sera de droite comme le jour d’avant ».

Par Clarisse Guibert

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top