Close

Décès de la Gendarme Mélanie Lemée : Le conducteur sans permis et sous stupéfiants

Gendarmerie

Illustration d'un encart de la Gendarmerie / Frédéric BISSON CC BY 2.0

Samedi 4 juillet, une Gendarme est décédée dans l’exercice de ses fonctions après avoir été renversée par un chauffard au cours d’un contrôle.

La Gendarmerie de l’Aiguillon (compagnie d’Agen) est en deuil après la perte de l’un des leurs, la gendarme Mélanie Lemée. La jeune femme âgée de 26 ans a été mortellement fauchée ce samedi par un chauffard qui a refusé d’obtempérer à deux reprises.

L’individu qui roulait sans permis et sous l’emprise de stupéfiants, a renversé la militaire peu avant 21 heures, après avoir voulu éviter une herse au cours d’un contrôle à Port-Sainte-Marie dans le Lot-et-Garonne. La Gendarme qui se trouvait sur la bas-côté avant d’être percutée, avait été grièvement blessée aux jambes dont l’une d’elle avait été arrachée. La jeune femme n’a malheureusement pas survécu à ses blessures.

Selon les informations de La Voix du Gendarme, le conducteur, Yassine E., 26 ans, avait vu son permis annulé en 2019 à la suite de plusieurs délits routiers. Toujours selon le magazine, ce dernier qui avait consommé des stupéfiants au cours de la journée, se serait débarrassé de sa marchandise au cours de sa course poursuite avec les forces de l’ordre.

L’individu qui a été placé en garde à vue doit être présenté au parquet dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire. L’automobiliste fait actuellement l’objet d’un « homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique. »

Sur les réseaux sociaux, la Gendarmerie nationale a partagé sa « vive émotion ». à la suite du décès de Mélanie Lemée qui était une judokate de haut niveau en plus d’être au service des citoyens. Une émotion partagée par la championne AGBÉGNÉNOU Clarisse qui a rendu un hommage à la Gendarme sur son compte Twitter : « Une de mes sœurs d’armes nous a quitté trop tôt faute à chauffard. Je présente toutes mes condoléances à sa famille, ses proches/@Gendarmerie. S’il vous plaît, en cette période de départ en vacances, respectez le code de la route et du vivre ensemble. » peut-on lire.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top