Close

Parc Astérix : Une bande de jeunes frappe des salariés pour « une histoire de casquette »

La célèbre statue d'Astérix / Parc Astérix CC / Photo: Mith

Le Parc Gaulois qui vient de rouvrir ses portes il y a quelques semaines, a été le théâtre d’une violente bagarre.

Il y a quelques jours, une bagarre a éclaté à proximité de l’attraction Tonnerre de Zeus, au sein du Parc Astérix. Selon les informations du Courrier Picard, l’altercation s’est produite entre des jeunes et des salariés de l’attraction. Ces derniers qui ont été agressés par plusieurs membres de cette même bande pour « une histoire de casquette. »

Des comportements qui ont indigné le directeur général adjoint du parc Astérix, Guy Vassel que nous avions rencontré le jour de la réouverture du Parc. « C’est un grand plaisir de revoir des enfants, de croiser des familles s’amuser dans les attractions » nous avait confié ce dernier.

Des salariés blessés

La scène filmée sur les réseaux sociaux, s’était produite en début d’après-midi. Un jeune homme qui venait d’avoir terminé son tour dans le manège à sensation, avait tenté de récupérer sa casquette qui était tombée entre le quai et le manège. Un comportement irresponsable immédiatement stoppé par les employés du parc, pour des raisons de sécurité. « Dans un parc comme le nôtre, il y a des règles à respecter. La casquette se trouvait en zone rouge. Par conséquent, il fallait attendre que l’attraction soit fermée pour pouvoir la récupérer » a précisé Guy Vassel au quotidien régional.

Face à ce refus, le jeune homme et ses amis s’en sont pris à plusieurs agents de sécurité du parc avant qu’une bagarre n’éclate entre ces derniers. Trois salariés ont été blessés « l’un souffre d’une contusion au crâne, un autre d’une blessure aux côtes » explique la direction du parc au Parisien.

Prévenus, les gendarmes se sont rendus sur place pour y interpeller les auteurs des faits. Trois individus, dont le propriétaire de la casquettes. De son côté, le Parc Astérix a décidé de porter plainte.

Une information judiciaire a été ouverte par le parquet.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top