Close

Bobigny : Placé en garde à vue après avoir tué son chien devant des passants

Illustration d'un chien de type American Bully / Pxfuel

Ce jeudi 23 juillet, en pleine journée, un homme a tué le chien dont il avait la garde temporaire, devant des passants à Bobigny en Seine-Saint-Denis.

Dans un tweet publié par la Préfecture de Police, on apprend qu’un homme a été interpellé puis placé en garde à vue dans les locaux de police de Bobigny après avoir blessé au couteau, le chien dont il avait la garde temporaire.

L’animal, un croisé American Bully qui a été transporté dans un état critique, a succombé à ses blessures dans la soirée selon L’Indépendant. L’individu qui l’a poignardé en pleine rue devant des passants, à quant à lui été placé en garde à vue.

Le quotidien régional précise que ce dernier aurait pleuré à l’arrivée de la police, en déclarant : « J’ai tué mon chien ».

L’association Association Stéphane Lamart porte plainte

La Préfecture de police rappelle que la maltraitance animalière est punie par la loi. Des sanctions pouvant aller jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30.000 euros d’amende.

De son côté, l’association Stéphane Lamart nous confirme avoir porté plainte à la suite de ce nouveau cas de maltraitance animalière. « Nous avons porté plainte contre X pour acte de cruauté et nous nous constituons également partie civile. » nous fait savoir cette dernière.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top