Close

Trois enfants noyés en l’espace d’une journée en Indre-et-Loire

Illustration d'une Piscine / Pixabay

Trois enfants âgés de moins de sept ans se sont noyés accidentellement dans une piscine et un lac. Le gouvernement a appelé les parents à la vigilance.

Série noire en Indre-et-Loire ce lundi après la noyade par accident de trois enfants tous âgés de moins de sept ans.

Le premier accident mortel s’est produit aux environs de 14 heures à Saint-Antoine du Rocher, une petite commune située en région Centre-Val de Loire.

Deux frères, âgés de trois et six ans ont été retrouvés noyés dans la piscine familiale après être tombé à l’eau pendant que le bassin était en phase de remplissage. Les grands-parents qui gardaient leurs petits enfants originaires de Paris n’ont quant à eux rien entendu à cause du bruit de la pompe de remplissage. Les secours ont tenté de les réanimer mais en vain.

» LIRE AUSSI – Seine-et-Marne : Un enfant de 2 ans hospitalisé après avoir été victime d’une noyade

Un troisième enfant perd la vie après une noyade dans la même journée

Quelques heures plus tard, un drame similaire s’est produit dans ce même département. Vers 18 heures, un éducateur qui s’occupait de six enfants lors d’une sortie au bord du lac de Château-La-Vallière a contacté les secours après s’être aperçu qu’il manquait un des enfants dont il avait la responsabilité.

D’importants moyens ont été mobilisés sur place afin de retrouver la victime âgée de six ans. Ce n’est que le lendemain matin que le corps de l’enfant est retrouvé par les pompiers.

Face à ces drames, le Secrétaire d’État chargé de l’Enfance et de la Famille, Adrien Taquet, s’est déplacé dans le département mardi soir, pour appeler tous les adultes à la vigilance.

« Les noyades sont la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Avec la canicule qui arrive, les risques vont augmenter. Redoublons de vigilance. » a déclaré ce dernier sur son compte Twitter.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top