Close

Liban : 135 morts et 5000 blessés dont 21 français

Beyrouth : le quartier de Mar Mikhael dévasté / Capture France 24

Le bilan continue de s’alourdir au lendemain de la double explosion survenue à Beyrouth qui a fait 135 morts et 5000 blessés selon un tout dernier bilan émis par le ministre libanais de la Santé.

Le pays est en deuil après les deux terribles explosions d’origine accidentelle qui ont fait de nombreuses victimes dans une partie de la ville de Beyrouth ce mardi 4 août.

Le bilan vient de s’alourdir ce mercredi soir avec 135 morts et 5000 blessés selon le ministre libanais de la Santé cité par la chaîne de télévision Al Manar.

La moitié de la ville a été détruite par les déflagrations

Parmi les blessés, il y aurait 21 ressortissants français selon un journaliste de Libération cité via un communiqué du procureur de Paris. Le Parquet de Paris a ouvert une enquête.

Près de 300.000 Libanais se trouveraient actuellement sans logement à la suite de ces deux fortes explosions qui ont ravagé la capitale libanaise. Pour le gouverneur de Beyrouth, Marwan Abboud, ces dégâts sont estimés entre trois et cinq milliards de dollars.

» LIRE AUSSI – Liban : ce que l’on sait de la double explosion survenue à Beyrouth

Emmanuel Macron attendu sur place ce jeudi

Le chef de l’État a déclaré il y a quelques heures sur son compte Twitter qu’il se rendra dans la capitale de Beyrouth ce jeudi à la rencontre des victimes de cette catastrophe et pour faire le point sur la situation.

« Je me rendrai demain à Beyrouth à la rencontre du peuple libanais pour lui porter le message de fraternité et de solidarité des Français. Nous ferons le point sur la situation avec les autorités politiques. » a-t-il écrit.

Le Président de la République qui a précisé quelques heures plus tôt qu’un détachement de la sécurité civile ainsi que plusieurs tonnes de matériel sanitaire ont été envoyés par la France afin de venir en aide à la population Libanaise.

Des médecins doivent également rejoindre la capitale pour renforcer les hôpitaux de Beyrouth qui sont actuellement submergés.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top