Close

Havre : Fin de la Prise d’otage dans une banque. Le forcené interpellé

paris

Un bandeau de protection de la Police Nationale / Photo Kevin.B CC

Une prise d’otage a débuté ce jeudi 6 dans une banque du Havre. La police est sur place. Le forcené aurait menacé de tout faire sauter. La prise d’otage est terminée, l’individu a été appréhendé.

  • Une prise d’otage est en cours dans une Banque populaire du Havre.
  • Un individu de 34 (connu de la justice) retient toujours deux otages.
  • Quatre otages ont été libérés depuis le début.

Minutes par Minutes, suivez la prise d’otage en cours dans une banque du Havre

23h00 : La prise d’otage est terminée. Le forcené a été interpellé.

22h25 : Un cinquième otage a été libéré.

22h02 : Les négociations seraient en cours entre le forcené et le négociateur du RAID sur place. Aucuns coups de feu n’a été tiré.

21h58 : L’individu ne serait pas venu à l’intérieur de la banque pour l’argent mais à un profil psychologique instable (BFMTV).

21h40 : La prise d’otage aurait débuté depuis 17 heures dans la Banque populaire du centre ville.

Depuis 17 heures ce jeudi, un homme retient des clients et des employés d’une banque située sur le boulevard de Strasbourg. La police et le raid ainsi que d’importants moyens sont sur place.

Quatre personnes ont été libérées depuis le début de cette prise d’otage débutée en fin d’après-midi dans cette Banque populaire du Havre (Seine-Maritime). Le forcené retient toujours deux otages.

Lorsqu’un premier équipage de police est arrivé sur les lieux de la prise d’otage, l’individu âgé de 34 ans aurait clairement exprimé « Dégagez la place, sinon je fais tout sauter. » comme le rapporte 76Actu.

Le forcené qui serait connu des services psychiatriques et qui aurait déjà purgé plusieurs peines de prison, précise le quotidien régional.

Quelles sont les revendications du preneur d’otage ?

L’individu aurait affiché deux revendications depuis le début de la prise d’otage : « Libérer les enfants palestiniens injustement emprisonnés en Israël » et l’accès des Palestiniens de moins de 40 ans à l’esplanade de la mosquée al-Aqsa à Jérusalem.

Une périmètre important de sécurité a été mis en place par la police. Le Préfet de la Seine-Maritime demande aux habitants ainsi que les badauds de respecter ce périmètre de sécurité afin de ne pas gêner le travail des forces de l’ordre.

Par La Rédaction

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top