Close

Annulation de la sortie de « Mulan » : Ce directeur de cinéma exprime sa colère en détruisant l’affiche du film

Un exploitant du cinéma de Palaiseau détruit l'affiche Mulan / Capture FB Gerard Lemoine

Le directeur de la petite salle de cinéma de Palaiseau a volontairement exprimé sa colère en détruisant l’affiche du film « Mulan » dont la sortie du film a été officiellement annulée il y a quelques jours.

Après avoir appris il y a quelques jours que le film de Disney était annulé dans les salles de cinéma, Gerard Lemoine, directeur du « CinéPal » de Palaiseau (Essonne) s’en est volontairement pris à l’affiche du film qui trônait dans le hall de son cinéma.

Équipé d’une batte de baseball, le directeur a été filmé par l’un des membres de son personnel, en train de s’en prendre violemment au présentoir en carton du film avant de publier la vidéo sur son compte Facebook.

L’annulation d’un blockbuster comme « Mulan » était de trop !

« Les salles de cinéma expriment leur profond regret et leur désapprobation la plus forte face aux choix de certains distributeurs qui renoncent à la sortie de leurs films en salle. Heureusement que d’autres distributeurs jouent le jeu du cinéma. Et donc quand un exploitant n’est pas content…» a déclaré le directeur du Cinéma de la commune qui ne comprend pas la décision de la part de certains distributeurs.

En effet, le maintient d’un blockbuster très attendu dans les salles comme « Mulan », aurait permis d’attirer plus de spectateurs en cette période particulièrement compliquée pour les cinémas qui ont rouvert leurs portes il y a quelques semaines, soit le 22 juin dernier. On peut donc comprendre la colère et le désarroi de cet exploitant de l’Essonne qui a souhaité faire passer un message pour certains de ses distributeurs. Le message sera sans doute passé puisque la vidéo de son coup de sang a déjà été visionnée plus de 60.000 fois sur Facebook.

Le film « Mulan » sera quant à lui diffusé à la rentrée sur la plateforme streaming Disney Plus au prix de 30 dollars soit 30 euros en plus de l’abonnement mensuel auquel il faudra souscrire.

Par Jérémy Renard

Vos réactions : (Les insultes et propos racistes, homophobes, sexistes, handiphobes ainsi que les blagues stigmatisantes sont interdites et seront immédiatement supprimées par nos équipes.)
scroll to top